Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Nos déchets à la poubelle, pas dans l'étang !

M. Montagne M. Montagne
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Comme toute étendue d'eau - mer, lac ou océan - l'étang de Berre est lui aussi victime de ce fléau mondial qu'est le plastique, et notamment les emballages alimentaires à usage unique, c'est-à-dire NOS propres déchets.
Pour les bénévoles de la jeune association Wings of the Ocean, pas question pour autant de considérer ce désastre planétaire comme  une fatalité. A bord des trois voiliers de l'association (le Kraken, navire-amiral avec sa trentaine d'hommes et femmes d'équipage, le plus-que-centenaire et dernière acquisition l'Amadeus, et le Saint-Amour), les bénévoles partent à l'abordage des rivages européens pour tenter de les débarrasser de cet envahisseur plastique, que ce soit le littoral de l'Allemande Kiel sur la mer Baltique, de l'île portugaise de Madère, de l'archipel espagnol des Canaries ou encore de l'archipel antillais des Îles Vierges.
Avant de s'attaquer au littoral azuréen, de Sète à Nice, dès juillet prochain à bord de l'Amadeus, l'association a envoyé le Saint-Amour et ses douze matelot.e.s sur l'étang de Berre pour une mission de sept mois, d'avril à octobre.
Après Berre, Istres, Châteauneuf, Marignane et avant le port de la Mède, l'équipage a fait étape à Martigues, l'occasion de passer au peigne fin les berges entourant le théâtre de verdure pour les débarrasser d'un maximum de déchets coincés, parfois profondément, entre les rochers. Ils ont pu compter sur le soutien spontané de Martégaux venus leur donner un coup de main. 
L'association fonctionne avec le mécénat, et parmi ses donateurs, la société Hectare, un aménageur installé à Cabriès, présent dans tout le Sud et qui promeut un urbanisme durable. Et justement, pour montrer l'exemple, Hectare ne se contente pas de remplir un chèque, une quinzaine de ses employés participaient en effet ce jour-là au nettoyage.

En vidéo, Guillaume Hervo est l'un des bénévoles de Wings of the Ocean et quand il dresse le tableau très noir de la pollution plastique qui infeste toutes les eaux de la planète, on nage en plein cauchemar.
Audrey Campagno, la directrice développement d'Hectare pour les Bouches-du-Rhône, évoque quant à elle l'intérêt de sa société pour les questions écologiques et leur traitement au niveau local. 

(le détail de toutes les actions locales, nationales et internationales menées par l'association sur la page facebook "Wings of the Ocean")