Temps forts

Des centaines de poissons morts échoués dans l'Etang de Berre

C. Lombard C. Lombard
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Vous les avez certainement aperçus flottant inertes sur le dos autour des bateaux dans les ports ou échoués sur les plages. L'étang de Berre connaît un épisode de surmortalité des poissons. "Ce sont les anguilles qui ont essentiellement été touchées, explique Raphaël Grisel, le directeur du Gipreb (Groupement d'Intérêt Public pour la Réhabilitation de l'étang de Berre). Ces anguilles sont des poissons de fond et en ce moment, une épaisse couche d'eau s'y trouve totalement dépourvue d'oxygène. La chaleur et les fortes productions phytoplanctoniques du printemps sont à l'origine de cette absence d'oxygène. C'est le signe d'une fragilité toujours présente sur l'étang qui a du mal à supporter certaines contraintes météorologiques."

Contacté par téléphone, Raphaël Grisel, le directeur du Gipreb nous explique le phénomène

 

Photo Didier Savoy Maritima Medias