Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Rejets dans l'étang de Berre : EDF devant la justice ce lundi

Rejets dans l'étang de Berre : EDF devant la justice ce lundi

1/1

Rejets dans l'étang de Berre : EDF devant la justice ce lundi

M. Chaix M. Chaix
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Nouvelle audience ce lundi au tribunal correctionnel de Marseille dans l'affaire qui oppose le GIPREB - syndicat mixte en charge de la surveillance de l'étang- et EDF. En 2018, la centrale EDF de St Chamas avait rejeté d'importantes quantités d'eau douce chargée en matière organique dégradant plus encore le plus grand étang salé d'Europe

Ces rejets d’eaux douces ont pour conséquence d’engendrer une stratification, c’est-à-dire une différence de salinité entre l’eau de surface et de celle de fond. Ces rejets ont également un impact direct sur la faune et la flore.

Maître Corinne Lepage, avocate du GIPREB, plaidera ce lundi 2 mai à 8 h 30 au Tribunal correctionnel de Marseille pour obtenir réparation. Dans un premier temps le syndicat mixte demande qu'EDF soit reconnue coupable de la crise écologique engendrée par ces rejets.

"Le GIPREB attend, en premier lieu, la réparation par une remise en état durable de l’écosystème. Pour cela il demande que les volumes de rejets soient limités à ceux pratiqués en 2019, le temps de trouver une solution pérenne (600 hm3 au lieu des 1 200 hm3 actuels)" détaille encore le syndicat.


"En second lieu, le GIPREB demande la réparation du préjudice économique lié à la dégradation des herbiers de zostères et à la destruction d’espèces marines protégées comme les grandes nacres et les palourdes."