Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Mauvaises odeurs à La Mède et sur la Côte Bleue : les explications

J. Darras J. Darras
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Vous êtes nombreux à avoir appelé la rédaction de Maritima depuis quelques jours pour vous plaindre de très mauvaises odeurs semblant venir du coté de Total La Mede. 

Riverains à la raffinerie et habitants de la Côte Bleue ont remarqué ces derniers temps une odeur plus forte et plus incommodante que d'habitude.

Du coté d'Air Paca on nous a confirmé avoir reçu « plusieurs plaintes sur cette gène olfactive en particulier vers Sausset ». L'organisme en charge de la surveillance de la qualité de l'air est entré en contact avec la Dreal, la direction régionale de l'environnement, et attend maintenant des retours plus précis. Air Paca a d'ailleurs bien constaté dans ses mesures « une pollution de SO2 (dioxyde de soufre) plus importante hier et ce matin sur la Cote Bleue montrant un rejet industriel semblant bien venir de Total la Mede ».

Du coté de l'industriel on nous indique qu'il n'y a « pas de problème particulier et que c’est l'unité FCC, celle du craqueur catalytique, qui connaît encore quelques soucis par épisode » comme depuis plusieurs mois. L' unité a été arrêtée ce week-end et a redémarré hier matin, sans entraîner « d’odeur particulière à part l'habituelle odeur de combustion liée à la torche » selon l’industriel. L'unité fonctionne désormais normalement. Total précise « être toujours vigilant pour limiter l'impact et dit continuer prévention et sensibilisation dans un souci de transparence »

Un responsable de la CGT nous confirme de son coté qu'il « n'y a rien de particulier ou rien de grave » sur la raffinerie en ce moment.

Alors pour expliquer ces fortes odeurs Air Paca remarque que les conditions météo ne sont pas favorables à la dispersion de la pollution avec une « légère brise et un temps un peu plus humide en ce moment ».