Temps forts

Manifestations devant les lycées, la PEEP de Martigues réagit

D. Gesualdi D. Gesualdi
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Lundi et mardi, des actions de protestation ont eu lieu devant les lycées Lurçat et Langevin pour dénoncer la mise en place des épreuves communes de contrôle continu

Certains élèves ne les ont pas passé, la PEEP, fédération de parents d'élèves vient de nous faire passer ce communiqué :

"Les parents d’élèves de la PEEP des lycées de Martigues sont scandalisés par les événements qui se sont déroulés dans leurs établissements lundi 3 et mardi 4 février.

Élèves empêchés d’entrer, élèves insultés, défaut de surveillance et triche généralisée durant les épreuves.
Ce n’est pas la nature des E3C qui a créé le problème mais le comportement inacceptable d’enseignants et d’élèves manipulés.

Plusieurs centaines d’élèves n’ont pu entrer dans les lycées et sont dans l’angoisse d’avoir un zéro à leurs épreuves du bac.

Nous demandons pour tous les élèves empêchés , la possibilité de repasser les épreuves dans une ambiance sereine. Si certains ont pu participer aux perturbations ,que leur soit appliquée la procédure contradictoire des sanctions ,voire un conseil de discipline selon le règlement intérieur. Mais que l’on n’ajoute pas l’injustice au désordre et à l’angoisse.
Les associations de parents d’élèves unies ont voté une Motion allant dans ce sens, ce mardi 4 février au Conseil Supérieur de l’Education.

L’école de la confiance, c’est aussi le respect nécessaire entre les enseignants et les élèves. Ce respect doit être réciproque et ne doit pas être mis à mal par des combats politiques et syndicaux dont nos enfants sont les pions et les victimes."