Temps forts

Pour rénover les écoles marseillaises, le partenariat public-privé devra attendre

C. Gandolfo C. Gandolfo
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

La justice n'a toujours pas tranché sur l'affaire du partenariat public-privé pour rénover les écoles marseillaises

La mesure a pourtant été votée, il y a deux ans, par la mairie de Marseille, en conseil municipal. Ce PPP, à un milliard d'euros,prévoit de rénover 34 écoles publiques de la ville.

Un mode de financement, à la fois public et privé, dénoncé par le collectif anti-PPP, qui le juge inacceptable.

Le plan a déjà été retoqué en première instance par le tribunal administratif. La justice veut désormais attendre un jugement en appel sur le fond. La date d'audiencement n'est pas encore fixée.

En février 2018, le tribunal administratif de Marseille a jugé qu'aucune preuve n'avait été apportée par la ville de Marseille que "le recours à un marché de partenariat était plus favorable, notamment sur le plan financier, qu'une maîtrise d'ouvrage public classique".

 

Avec AFP