Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Restrictions: les représentants des entrepreneurs dénoncent de lourdes conséquences

C. AMOUROUX C. AMOUROUX
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Les patrons des bars et restaurants de la métropole accusent le coup. Les établissements doivent fermer à partir de samedi face à la propagation du virus

"C’est avec un mélange de stupéfaction et de colère que je prends acte de cette décision qui aura des conséquences désastreuses pour les patrons de restaurants et de bars déjà lourdement impactés", réagit Alain Gargani. Le président de la CPME Sud dénonce une décision prise unilatéralement, une application trop rapide qui ne laisse pas le temps aux entrepreneurs de s'organiser et également une forme d'injustice pour "ces professionnels qui ont mis un point d'honneur à faire tous les efforts nécessaires pour respecter scrupuleusement et à leurs frais les mesures sanitaires imposées".

Du côté de l'UPE 13, même son de cloche, Philippe Korcia demande de l'aide pour les secteurs impactés: "Je ne lâcherai rien tant que je n’aurai pas de garanties tangibles que les aides seront à la hauteur du préjudice subi et que les pertes d’exploitation seront couvertes par les assureurs. J’en parlerai directement au préfet".