Temps forts

Voeux de la chambre de commerce et d'industrie : devenir une place économique incontournable

M. Montagne M. Montagne
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Dans son discours de vœux à la presse, Jean-Luc Chauvin, président de la chambre de commerce et d'industrie de Marseille Provence a évoqué l'agenda chargé qui attend l'institution, avec un objectif principal : faire entrer le territoire dans le cercle fermé des grandes places économiques internationales et le transformer en un hub de l'Europe vers la Méditerranée et l'Afrique.
La chambre de commerce et d'industrie de Marseille Provence, c'est le parlement de l'économie du territoire : pour la faire fonctionner, une équipe de 100 chefs d'entreprises - de toutes tailles - auxquels il faut adjoindre 300 collaborateurs.
Pour donner un coup de jeune à la vénérable institution (créée en 1599, c'est la plus ancienne chambre consulaire au monde), cette équipe dirigeante est désormais désignée, dans un langage très « business anglo-saxon », sous le vocable de Team CCIMP.
La CCIMP fait office de porte-parole et de haut-parleur des 105 000 entreprises que compte désormais la métropole. Et pour cela, il lui faut les consulter régulièrement, échanger avec elles.
Alors justement, en vue de contribuer au grand débat national initié par Emmanuel Macron à la suite du mouvement des gilets jaunes, la chambre a mis en place une plate-forme digitale, eh bien, une fois ce grand débat clôturé, la plate-forme sera conservée afin de permettre la poursuite de ce dialogue direct et de ces échanges permanents entre la CCIMP et ses entreprises.

En vidéo, les principaux thèmes développés par Jean-Luc Chauvin en vue de faire de ce territoire métropolitain une place économique incontournable à l'international : pour y contribuer, le projet de création d'une Maison de l'Afrique. Et une certitude, le pourtour de l'Etang de Berre est une pièce maîtresse dans cette montée en puissance de la métropole