Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct
x

Les 75 propositions de la Ville de Marseille pour réaménager le territoire

Les 75 propositions de la Ville de Marseille pour réaménager le territoire

1/1

Les 75 propositions de la Ville de Marseille pour réaménager le territoire

M. Chaix M. Chaix
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Est-il possible de construire et où ? L'extension de mon bâtiment est-elle possible ? Le Plan local d'urbanisme intercommunal (PLUi) permet de répondre à toutes ces interrogations. Le document, élaboré de 2015 à 2018, a été adopté fin 2019 par la Métropole. Il détermine les normes d'urbanisme des 18 communes de la Métropole mais aussi les grandes orientations en matière d'environnement. Marseille est donc concernée par ce plan

La Mairie de Marseille a réuni hier la presse pour signifier qu'elle souhaitait apporter des modifications à ce plan.

"Une première modification « corrective » : erreurs de cadastre, oublis,corrections règlementaires et une deuxième modification globale : nouvelles orientations, évolution des zonages, prise en compte de projets ..." détaille la municipalité.

Au total, 75 propositions ont été faites pour retoquer ce document. Parmi les axes forts : la préservation des espaces agricoles, la production accrue de logements locatifs sociaux (LLS) ou encore la protection du secteur  rue d’Aubagne touché par des effondrements en 2018.

La Métropole a regretté de son côté un manque de concertation. Dans un communiqué, elle a vivement réagi : "Cette méthode de travail, pour le moins étonnante, prend ainsi la presse comme seul témoin d’un dossier majeur pour l’avenir des Marseillais et démontre le double discours de la majorité municipale, qui prône le dialogue et la concertation tout en faisant l’inverse. Non seulement elle n’a pas associé les élus métropolitains à cet échange mais, surtout, en transmettant les éléments techniques au dernier moment (jeudi dernier), elle s’assure de ne pouvoir être contredite au moment où ses élus prennent la parole".