Temps forts

La Provence ne fera pas d'offre de reprise pour La Marseillaise

La Provence ne fera pas d'offre de reprise pour La Marseillaise

1/1

La Provence ne fera pas d'offre de reprise pour La Marseillaise

C. AMOUROUX C. AMOUROUX
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Alors que le dépôt des projets doit avoir lieu ce soir à 18h, le groupe La Provence vient d'annoncer sur son site qu'il n'y aurait pas d'offre de sa part. Le média avait bien l'intention de faire une proposition mais décide de faire marche arrière : "Le projet que l'on aurait pu porter ne permet pas de préserver la totalité des emplois, contrairement à l'offre de Maritima médias, et nous préférons nous retirer plutôt que de compromettre les chances de cette dernière", confie Jean-Christophe Serfati, PDG du groupe

Selon lui, le projet porté était "le seul modèle qui garanti la pérennité du titre car, dans le contexte économique que l'on connaît, celui d'un quotidien tel que proposé dans l'autre offre nous semble fragile et incertain." Du côté de Maritima Médias, pas d'inquiétude sur ce plan selon le directeur Thierry Debard: "Notre offre est étayée, elle fait sens et assurera un retour à la rentabilité. Elle est loin d'être fragile.". Concernant le retrait de La Provence, le directeur s'interroge: "Si on est sûr de son offre, qu'on estime qu'elle tient la route, on va jusqu'au bout. Après cette marche arrière, on peut légitimement se questionner sur la solidité du projet".