Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

ArcelorMittal Fos va redémarrer le haut-fourneau numéro 1

J. Darras J. Darras
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Le site de Fos-sur-Mer va redémarrer le haut-fourneau numéro 1. C'est ce que nous indique la direction d'ArcelorMittal Fos : "Afin de répondre à la demande d’acier sur nos marchés d’Europe du sud, le haut-fourneau numéro 1 du site, arrêté depuis le 23 mars, redémarrera dans les prochaines semaines. Les opérations de préparation sont en cours, comme indiqué le 30 juillet

Le processus de démarrage débutera mi-septembre avec la mise à feu du haut-fourneau, suivie par une montée en allure progressive.

Un contexte plus favorable, mais une situation qui reste difficile pour notre industrie

Le contexte est plus favorable que précédemment, mais les prévisions, toujours très volatiles, n’indiquent pas encore de retour à la normale dans les prochains mois.


Bruno Ribo, directeur d’ArcelorMittal Méditerranée, a déclaré : « C’est une bonne nouvelle pour les équipes de nos sites de Fos-sur-Mer et Saint Chély d’Apcher, et pour nos fournisseurs, toutes et tous très mobilisés pour faire face à cette crise inédite. Je les remercie pour cet engagement dans le contexte totalement inédit que traverse la sidérurgie en Europe ».

 

En effet, notre industrie reste fragilisée par les pratiques de concurrence non équitable et par les conséquences économiques profondes de la crise sanitaire pour nous-mêmes, nos clients et fournisseurs. Dans ce contexte incertain, notre première priorité reste de garantir les meilleures conditions sanitaires et de sécurité au personnel travaillant sur nos sites. A court terme, ce redémarrage nous permettra de réduire significativement le recours au chômage partiel et de suivre nos clients dans leur redémarrage. A plus long terme, nous allons continuer à travailler avec nos partenaires – l’Etat, La Région, les collectivités locales, nos clients, fournisseurs et salariés- pour transformer notre industrie dans le cadre de la transition vers une économie neutre en carbone.

 

A noter : le haut-fourneau numéro 2 du site de Fos-sur-Mer est resté en activité continue."