Temps forts

Alors ce retour au ciné, c'était comment ?

  • Culture
  • 24/06/2020 à 14h41
  • 01:33
E. Tremione E. Tremione
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Après les restaurants et les musées, le retour à la vie normale se poursuit. Depuis le 22 juin dernier et suite à trois mois de fermeture, c'est au tour des salles de cinéma d'accueillir, à nouveau, le public mais attention, dans des conditions sanitaires strictes.

"Pas de contact" et "gel hydroalcoolique indispensable"

C'est au multiplexe, le Palace à Martigues qu'Elonie Martinez responsable événementiel nous dévoile les consignes à respecter afin de profiter au mieux, et en toute sécurité, de son film sur grand écran : "On laisse un siège d’écart si on ne connaît pas les personnes assises à côté puis, on peut retirer le masque une fois assis. On porte le masque pour se rendre à sa place parce qu'évidemment, on peut croiser des gens."

Les gestes de prévention ne s'arrêtent pas là : "Le masque est recommandé mais pas obligatoire. La distance d’un mètre entre chaque spectateur, dans les espaces communs de circulation, continuera à s'appliquer avec des messages de prévention sanitaire rappelés sur écrans, avant les projections. Il ne faut pas oublier les distributeurs de gel hydroalcoolique ainsi que la désinfection régulière de toutes les surfaces de contact."
L'objectif de l'équipe du Palace à Martigues est claire : sensibiliser le spectateur au préachat en ligne, via son smartphone, du ticket d'entrée en passant par sa boisson gazeuse ou son paquet de pop corn. "Du début à la fin on peut, aller voir son film, récupérer ses places et la confiserie sans avoir aucun contact avec personne. On présente son billet aux portiques, pour une ouverture automatique. C'est vraiment du zéro contact " conclut Denis Lavallée, le directeur du multiplexe martégal. #TousAuCinéma