Temps forts

Venue à Martigues d’un témoin du coup d’état au Chili en 1973

  • Culture
  • 16/05/2019 à 10h00
  • 01:05
Victor Jara (album). Poète assassiné par les sbires de Pinochet

1/1

Victor Jara (album). Poète assassiné par les sbires de Pinochet

M. Maisonneuve M. Maisonneuve
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Hector Herrera est l’homme qui a caché le corps du poète Victor Jara, assassiné par l’armée chilienne lors du coup d’état de 1973. Jeudi 16 mai, il sera en salle des conférences de la mairie de Martigues pour apporter son témoignage.

Le coup d’état militaire dirigé par le général Pinochet a fait plus de 3 000 morts, 150 000 arrestations, des milliers d’opposants politiques torturés et plusieurs disparus. Le guitariste chanteur Victor Jara a eu droit à un traitement spécial : les soldats lui ont broyé les mains à coups de crosse et l’ont torturé avant de l’achever. Son corps, jeté parmi des milliers d’autres, a été retrouvé puis inhumé dans un endroit secret par un employé de la ville de Santiago, Hector Herrera. Quelques décennies plus tard, des honneurs officiels sont rendus à Victor Jara et le rôle d’Hector Herrera est reconnu par les médias nationaux. Ce sont ces événements qu’il présentera, le jeudi 16 mai, à 18h devant le public martégal. Une initiative organisée par le Festival Terres de résistance, grâce aux Martégaux Francis Fournier et Jean-Jacques Raissiguier qui ont provoqué cette rencontre.