Temps forts

L'écrivain Sigolène Vinson a rencontré le public martégal

  • Culture
  • 07/03/2019 à 11h27
  • 01:17
G. Saucerotte G. Saucerotte
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Une héroïne qui écoute Maritima radio, les flammes des torchères industrielles d’un côté, la Côte bleue de l’autre, des pêcheurs, le calen, la Poutargue et un titre évocateur: Maritima, le nouveau roman de Sigolène Vinson, ancienne chroniqueuse judiciaire de Charlie Hebdo, se déroule à Martigues rebaptisée dans l'ouvrage Maritima.  
Ecrire un roman qui se déroule dans la Venise provençale lorsqu’on habite cette ville depuis seulement deux ans, le pari était osé pour Sigolène Vinson. Elle semble pourtant l’avoir réussi. Pour preuve, les éloges du public que l’écrivain a reçus lors de sa séance de dédicaces à la librairie l’Alinéa. « C’est une grande satisfaction, s’est-elle réjouit. Je n’ai pas la prétention de connaître la ville, j’ai donc décidé de la décrire comme je la ressentais. »  L’histoire, quant à elle, retrace la vie de plusieurs personnages inspirés au fil des déambulations de la romancière dans les rues martégales. « Lorsque j’écris je m’y mets de suite. Là ce n’était pas le cas, confie-t-elle. Cette ville est très propice à la rêverie, à l’imagination. » Comme une bulle de douceur après la violence du drame que Sigolène Vinson a vecu en 2015. Alors chroniqueuse judiciaire, elle a été l’une des survivantes de la tuerie de Charlie Hebdo. "Cela a changé ma façon d'écrire, explique-t-elle. Je vais directement au coeur des choses." Après Maritima, un autre roman est déjà en cours de préparation. Il s'agira cette fois d'une histoire d'amour.