Temps forts

Marseille. Après le confinement, le Mucem se réinvente

  • Culture
  • 10/07/2020 à 17h16
  • 00:37
C. AMOUROUX C. AMOUROUX
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Pour les musées, la réouverture a pu, parfois, être synonyme de casse-tête. Avec le confinement les expositions en cours ont dû être interrompues, et celles à venir ont parfois été annulées, les pièces ne pouvant pas voyager à travers le monde. Le Musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée de Marseille s'est adapté. Il propose notamment jusqu'au 17 août l'exposition "Mon nom est personne", directement inspirée par l'expérience du confinement et mettant en valeur des artistes anonymes

Interview : Adrien Joly, responsable des ressources du Mucem

Par Rémy Doutre.