Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Covid-19. Le collectif martégal "ensemble pour nos enfants" obtient des garanties des élus

Covid-19.  Le collectif matégal

1/1

Covid-19. Le collectif matégal

M. Chaix M. Chaix
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

 

Le mouvement des "Mamans Louves" qui représente environ 35 000 mères de famille, est né en 2021 pour tenir compte de la détresse psychologique des enfants dans le cadre de la crise sanitaire et notamment en milieu scolaire.

En novembre 2021, des représentantes de ces associations se sont rendues devant l’Elysée pour demander un débat public au Président de la République, "pointant l’urgence d’en faire une priorité publique nationale."

Ce mouvement, ainsi que le collectif martégal "ensemble pour nos enfants" ont été reçus ce jeudi par le Maire de Martigues Gaby Charroux, le député communiste Pierre Dharréville, Madame Annie Kinas, Élue à l'éducation et l'enfance, et Madame Hassiba Latrèche, directrice Espace Enfance Famille. Les associations saluent des "échanges constructifs" qui ont porté sur les conséquences néfastes de la crise sanitaire sur les apprentissages scolaires, les impacts psychologiques sur les enfants et "les dérives du protocole sanitaire".

Plusieurs propositions ont été faites à l'issue de cette rencontre. Gaby Charroux s'est engagé à écrire une lettre au préfet en s'appuyant sur le bilan des impacts psychologiques établis par les mamans louves pour mettre en lumière les effets de la crise sanitaire sur les enfants.

Il a également proposé l'organisation prochaine d'un débat public au niveau local pour les enfants avec l'intervention de plusieurs professionnels de l'enfance, de la santé, des représentants de l'éducation nationale et des représentants de parents.