Temps forts

Pour les salles de sport, c'est couvre-feu toute la journée

M. Montagne M. Montagne
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Des haltères et des poids rangés sur les étagères, des vélos indoor alignés sagement les uns à côté des autres, attendant désespérément qu'un utilisateur les enfourche et un gérant qui erre, seul, comme une âme en peine dans sa salle déserte avec pour seule présence vivante, devant l'entrée, une petite troupe de chats qui font office de gardiens des lieux  .
Si depuis samedi, la plupart des activités cessent durant la nuit, pour les salles de sport, le couvre-feu, c'est toute la journée : interdiction totale d'ouvrir jusqu'à nouvel ordre de la préfecture.
Pour Olair Fonseca, le gérant de la salle de fitness Be Fun Sport dans le quartier de Croix-Sainte à Martigues, c'est une véritable injustice, d'autant qu'il avait pris des mesures sanitaires drastiques pour assurer ses cours : présence de 10 personnes maximum, coach compris, marquage au sol pour délimiter des espaces de 4 mètres carrés par personne, gel hydroalcoolique à disposition, douches et vestiaires condamnés, etc...
Olair continue toutefois d'entrainer ses clients grâce à une séance quotidienne collective en visio à partir de 19h30, également en aménageant du coaching privé en ligne ainsi qu'en organisant des séances en extérieur..

En vidéo, le dépit affiché par Olair, gérant de salle de fitness à Martigues