Temps forts

A Martigues, les notaires face au Covid

M. Montagne M. Montagne
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Etablissements scolaires, entreprises, collectivités, la liste de toutes les activités humaines affectées par l'épidémie de Covid ne compte aucune exception.
Ainsi, les notaires subissent les mêmes contraintes que toute structure accueillant du public : masque obligatoire, gel à disposition, un siège sur deux condamné dans la salle d'attente, barrière de plexiglas dans chaque bureau, des dispositions qui permettent une reprise en douceur du travail.
Nous nous sommes rendus à l'office notarial de Martigues pour connaître le réel impact de l'épidémie sur l'activité de ces officiers publics.
En matière d'immobilier, les chiffres exacts étant du ressort de la chambre notariale, maître Laurence Leroy qui nous reçoit se contente donc d'une estimation : durant le confinement, c'est 60 à 70% de l'activité qui a chuté dans ce secteur. Depuis, la reprise se fait sentir avec un constat, ce même confinement a fortement influencé les acquéreurs dans le choix de leur futur logement.
Beaucoup moins anecdotique, dès la fin du confinement, on a assisté également à une recrudescence des divorces.
L'office notarial de Martigues compte huit notaires et une vingtaine de salarié

En vidéo, les explications de maître Laurence Leroy