Temps forts

En cas de reconfinement, les commerces doivent "rester ouverts" (Chambres de commerce)

Image prétexte

1/1

Image prétexte

M. Chaix M. Chaix
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Entendu sur Maritima Radio : CCI France, l'organisation nationale des Chambres de commerce et d'industrie, a plaidé lundi pour le maintien des commerces ouverts en cas de reconfinement, pour des raisons économiques mais aussi car les commerçants sont "moralement extrêmement atteints"

"On a des commerçants qui sont responsables et font attention à tous les protocoles sanitaires, qui ont mis en place toutes les mesures successives. On souhaite que les commerces restent ouverts" si un reconfinement est décidé à court terme par le gouvernement, a déclaré sur BFM Business Pierre Goguet, président de CCI France.

"Il faut absolument qu'on puisse avoir une activité économique qui se poursuive", a-t-il affirmé, ajoutant: "si vous mettez un confinement là, vous tuez les soldes, une des seules soupapes" pour les commerçants qui ont la possibilité d'"écouler leurs stocks" - alors que les soldes doivent se poursuivre jusqu'au 16 février.

M. Goguet a également mis en avant le fait que les commerçants "sont moralement, après ces couches successives de contraintes, extrêmement atteints, et en danger".

Il a également demandé au gouvernement de "réactiver certaines mesures dérogatoires", notamment pour autoriser le "click and collect" auprès des restaurants qui ne peuvent plus proposer ce service en raison du couvre-feu à 18H.

Selon les données des CCI de régions où ce couvre-feu a été imposé de manière anticipée, comme Nice ou Aix-Marseille, "la baisse moyenne de chiffre d'affaires" pour les commerce "est à peu près de 25%", et le "+click and collect+ a chuté de plus de 50%", a détaillé le président de CCI France.

S'agissant des stations de ski et de l'économie de la montagne en général, Pierre Goguet a également demandé "un plan de relance spécifique", alors que les remontées mécaniques sont toujours à l'arrêt.