Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Déconfinement : la RTM se réjouit du port du masque mais ne fera pas la police

C. Lombard C. Lombard
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Les transports publics restent un problème épineux pour les pouvoirs publics. Comment maintenir l'offre de déplacement, essentielle à la reprise de l'économie, tout en limitant les risques de propagation du Covid-19 ? A Marseille, la RTM (Régie des transports métropolitains) se dit prête à reprendre le trafic à 70% dès le 11 mai (il est déjà à 50% depuis ce lundi 27 avril) puis à tendre vers une configuration normale. "La principale inconnue, c'est le nombre de personnels disponibles" explique Pierre Reboud. Hier, le directeur général de la RTM a écouté avec attention les annonces sur le confinement et se réjouit de la généralisation du port du masque qui sera obligatoire pour tous les voyageurs (au moins pour les trois semaines de période de transition post-confinement envisagée jusqu'au 2 juin).
Une question préoccupe cependant Pierre Reboud : "Que faire si une ou plusieurs personnes souhaitent monter à bord sans masque ?". Une manière de dire que ce ne sera pas à la RTM de faire la police. "Ça reposera d'une part sur la discipline de chacun et peut-être aussi sur le comportement collectif qui devrait viser à exclure ceux qui n'acceptent pas de jouer la règle du jeu."