Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Interdiction de danser dans les bars et restaurants : les professionnels en colère

Interdiction de danser dans les bars et restaurants : les professionnels en colère

1/1

Interdiction de danser dans les bars et restaurants : les professionnels en colère

M. Chaix M. Chaix
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Et on recoupe le son... Dès ce soir, les discothèques seront fermées partout en France et ce jusqu'en janvier sur décision du gouvernement et pour "limiter la propagation du virus".

Afin de contenir la cinquième vague, d'autres interdictions ont été prises dans les bars et restaurants puisqu'il est désormais interdit d'y danser. Ces lieux sont considérés comme "à haut risque de transmissions". Cette nouvelle règle a été entérinée par décret et sera en vigueur jusqu'au 6 janvier prochain.

Dans un communiqué, l'Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie 13 a vivement réagi. "La période est propice a la fête et quoi qu'il arrive, la fête se fera (...) Location d'appartements, salles privées, soirées étudiantes (...) Vous risquez d'obtenir le contraire de l'effet souhaité en facilitant la propagation du virus du fait de l'absence de tout encadrement".

L'UMIH reproche également au gouvernement de priver les professionnels de recettes après des mois de fermetures, l'arrêt des aides, et la perspective proche des remboursements des PGE.

De son côté, Emmanuel Macron assure que les aides seront maintenues pour ces professionnels impactés par ces nouvelles règles. « Les mécanismes d'activité partielle seront  prolongés » selon le Président.