Temps forts

La Ville d'Aix ouvre un centre de vaccination Covid-19 au Gymnase du Val de l'Arc

J. Darras J. Darras
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Maryse Joissains Masini, Maire d’Aix-en-Provence a demandé en fin de semaine aux services de la Ville de mettre en place un grand centre de vaccination. Elle avait obtenu l’aval du directeur de l’agence régional de la santé et du Préfet qu’elle avait saisis le 4 janvier par courriel

 

C’est le gymnase du Val de l’Arc qui a été retenu. Il sera opérationnel dès le lundi 18 janvier, sur rendez-vous et ce, 7 jours sur 7, du lundi au dimanche de 8 heures à 20 heures.

 


Les personnes éligibles à cette première vague de vaccination peuvent s’inscrire dès le jeudi 14 janvier après-midi sur la plate-forme Doctolib via le site internet de la Ville (aixenprovence.fr). Pour les personnes ne disposant pas d’une connexion à internet, un numéro vert a été mis en place pour les prises de rendez-vous (0800 820 830)

 

Le gouvernement a fait le choix de vacciner en priorité les personnes de plus de 75 ans et les professionnels de santé, de services à domiciles et les pompiers de plus de 50 ans. Seules les personnes répondant à ces critères seront prises en charge par le personnel médical présent sur place. Des contrôles seront opérés à l’entrée du gymnase.

A noter également qu’il est nécessaire de ne pas avoir reçu un autre vaccin, quel qu’il soit, dans les 3 semaines précédant la date de rendez-vous. De plus, les personnes ayant déjà été malades du Covid ne doivent pas se faire vacciner dans les 3 mois suivant la fin de leurs symptômes.

 

Chaque patient vacciné sera gardé en surveillance durant quinze minutes comme l’exige de protocole sanitaire. A l’issu de ce temps d’attente, la personne vaccinée pourra prendre rendez-vous pour la seconde vaccination.

 

Chaque personne vaccinée repartira avec un certificat de vaccination.

 

Cette organisation est mise en place en étroite collaboration avec l’Hôpital, l’Agence Régionale de Santé (ARS), la Communauté de Professionnels de Santé (CPTS) d’Aix-en-Provence, et l’Union Régionale des Professionnels de Santé Libéraux (URPS), la Croix Rouge et le CD13.

 

La bonne marche de cette organisation dépendant bien sûr de l’acheminement des doses dans les quantité promises par le gouvernement. A ce jour, le département à reçu 14500 doses.

 

(communiqué ville d'Aix)