Temps forts

Les modalités de la réouverture des écoles aixoises le 18 mai

J. Darras J. Darras
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Les écoles aixoises rouvriront leurs portes dès ce lundi 18 mai pour les niveaux charnières, soit, les élèves de Grande Section de Maternelle, ceux du CP, du CM2, ainsi que les enfants prioritaires qui étaient déjà accueillis durant le confinement.
 

Concernant les élèves des autres niveaux, l’Éducation Nationale n’ayant toujours pas indiqué à la Ville les effectifs précis dont elle dispose, le maire d’Aix, Maryse Joissains Masini, a décidé de décaler leur rentrée au 2 juin expliquant aux parents que «  la seule chose qui compte dans ma prise de décision, c’est la sécurité de vos enfants. ».

Le 18 mai, 1063 élèves seront de retour dans les écoles aixoises (363 en maternelle et 700 enfants en élémentaires), répartis en 180 groupes de 5 à 10 enfants.

 

Au regard du manque de visibilité concernant les effectifs prévus du corps enseignant pour les semaines à venir et de ce fait, du nombre d’enfants qui pourront être accueillis dans les écoles, le maire d’Aix-en-Provence a dû prendre des décisions quant aux modalités de réouvertures des classes dans sa commune.

 

L’ensemble du personnel municipal étant pour le moment déployé sur des missions de sécurisation et de nettoyage, nous ne pourrons pas assurer les garderies du matin et du soir. L’école commencera donc à 8h30 pour se finir à 16h30.

 

La maire a également décidé de ne pas rouvrir les cantines car « nous ne pourrons pas remettre en marche la cuisine centrale pour la préparation des repas sans avoir la visibilité nécessaire sur le nombre d’élèves qui retournera à la cantine. C’est pourquoi, jusqu’au 2 juin, les repas devront être préparés par les parents. Ils pourront être pris dans les réfectoires sous surveillance municipale. Les espaces utilisés seront désinfectés après chaque service »
 

Le maire précise néanmoins qu’à partir du 2 juin, « si les éléments fournis par l’Éducation Nationale nous donnent une meilleure visibilité de la situation, et si les conditions maximales de sécurité et de santé peuvent être assurées, nous relancerons les services de garderie et de cantine. »

 

Un retour en classe organisé et sécurisé

 

Pour préparer la rentrée du lundi 18 mai, chaque établissement scolaire a été désinfecté. La Ville a mobilisé le personnel nécessaire pour assurer le nettoyage complet de chaque école, deux fois par jour.

 

L’ensemble du matériel pour le balisage et à la sécurisation des espaces a été fourni aux écoles. Il appartient à l’Éducation Nationale de les mettre en place en fonction de leurs besoins d’enseignement.


 

La Ville a fait condamner les jeux et les aires de jeux pour minimiser au maximum les risques sanitaires.

 

Le maire rappelle d’ailleurs que « toutes les prescriptions sanitaires ont été respectées. Nous avons équipé chaque établissement d’un thermomètre frontal à utiliser en cas de suspicion de fièvre. L’ensemble de nos équipes, qui seront en contact avec vos enfants, seront équipés de masques et disposeront de gel hydroalccolique. »

 

En complément, un flacon de plus grande contenance sera disponible dans l’école, à l'endroit jugé le plus opportun par les directeurs en liaison avec les services de la Ville.

 

Le maire ajoute avoir « proposé que l'ensemble du personnel qui sera en contact avec vos enfants soit testé avant la reprise, mais le recteur d'Académie et l'Agence Régionale de Santé ont rejeté cette procédure contraire au protocole fixé par le gouvernement. J'en ai pris acte. »

 

La Ville s’engage à ce que toute personne qui pourrait présenter des débuts de symptômes n'ai plus de contact avec les élèves.

 
 

La municipalité accompagnera également les centres sociaux volontaires pour mettre en place des actions de soutien et d'accompagnement scolaire, dans leurs locaux, là encore en respectant scrupuleusement le protocole sanitaire.

 

Cet accompagnement se fera en liaison avec les écoles et à la demande des parents, particulièrement pour les familles victimes de "rupture numérique".

 

Les ALSH (centres aérés) du mercredi ne reprendront pas, et seule la continuité de ceux qui ont été mis en place pour les soignants, forces de l'ordre et autres publics prioritaires seront maintenus.
 

Le maire souhaite accompagner au mieux les parents en cette période trouble et leur précise savoir « que cette situation est pesante quand on est parent, et que le choix de remettre son enfant en classe dans des conditions sanitaires aussi contraignantes pose un cas de conscience. C’est pourquoi je vous rappelle que pour les parents qui ne remettrons pas leurs enfants en classe, l'éducation nationale maintient école à la maison jusqu’à la fin de l’année scolaire. Le maire ajoute également « savoir les difficultés que cela impose à ceux qui doivent reprendre le travail. Mais le gouvernement a limité son discours aux dates de reprise et aux contraintes sanitaires, reportant la charge d’une mise en place complexe aux collectivités locales. J’assumerai mes décisions car je les prends pour le bien des Aixois. »

 

(communiqué ville Aix)