Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Salon. Le chef d'état-major lance le SCA

Salon. Le chef d'Etat-major lance le SCA

1/1

Salon. Le chef d'Etat-major lance le SCA

H. Rico H. Rico
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Le 1er septembre 2014 était officiellement mise en place la nouvelle organisation du service du commissariat des armées, le SCA, en cohérence avec le plan stratégique des armées. La manifestation la plus emblématique de cette évolution dans l’organisation du soutien des armées est certainement le rattachement des groupements de soutien de base de Défense (GSBdD) au service du commissariat.

Le chef d’état-major des armées, le général d’armées Pierre de Villiers, a présidé, le 26 septembre à Salon de Provence, une cérémonie militaire consacrant ce rattachement. Symbole de la création d’une nouvelle communauté du soutien, entièrement tournée vers la satisfaction des besoins du combattant, les soixante- quatre fanions des groupements de soutien de base de défense métropolitains, de l’outre-mer et de l’étranger se sont imbriqués avec les trente-neuf fanions des organismes du SCA. Un bloc uni matérialisant le rattachement du soutien commun de proximité à la chaîne SCA.

En présence du directeur central du SCA, le commissaire général hors-classe Jean-Marc Coffin, et du vice-amiral d’escadre Eric Chaplet, sous-chef Performance de l’état-major des armées, le CEMA a salué dans son ordre du jour la création d’un service fort de 25 000 personnes, civils et militaires, dont la vocation est d’assurer le soutien commun des armées. Il a rappelé que l’engagement opérationnel était la seule raison d’être des armées et que cet engagement ne pouvait réussir que soutenu par une administration militaire rénovée et performante dont le SCA, ainsi organisé, était le modèle.

( communiqué et photos  Ecole des commissaires des armées)