Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Vers la fin du kérosène pour les hélicoptères d'Airbus Marignane

G. Saucerotte G. Saucerotte
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

L'hélicoptère H225 d'Airbus a effectué le tout premier vol avec du carburant d'aviation 100 % durable (SAF) alimentant l'un des moteurs Safran Makila 2. Le vol, qui a eu lieu au siège de la compagnie à Marignane, marque le début d'une campagne de vols visant à évaluer l'impact de ce carburant non mélangé sur les systèmes de l'hélicoptère

Actuellement, les hélicoptères Airbus volent avec des carburants dits durables (50%) mélangés à du kérosène. "L'ambition de notre société est de faire certifier ses hélicoptères pour voler avec un carburant 100 % durable dans les 10 ns à venir. Ce vol est une première étape importante», a déclaré Stefan Thome, vice-président exécutif, Ingénierie et directeur technique d'Airbus Helicopters.

Techniquement, le H225 d'essai a volé avec un SAF non mélangé dérivé d'huile de cuisson usagée, fourni par TotalEnergies, qui offre une réduction nette de 90 % de CO2 par rapport au carburéacteur ordinaire.

« Le SAF est un pilier important de la stratégie de décarbonisation d'Airbus Helicopters, car il permet une réduction immédiate des émissions de CO2 sans impact négatif sur les performances de l'hélicoptère », a ajouté Thome. « Je remercie nos partenaires Safran Helicopter Engines et TotalEnergies pour leur importante collaboration afin de faire du vol d'aujourd'hui une réalité. Une coopération accrue entre toutes les parties prenantes de l'industrie est essentielle pour surmonter les défis associés à la mise en œuvre à grande échelle de la SAF et pour faire de réels progrès dans la réduction des émissions de CO2 de l'industrie aéronautique ».

Afin de piloter le déploiement des biocarburants, Airbus Helicopters a lancé un groupe d'utilisateurs SAF dédié à la communauté des voilures tournantes. La société a également commencé à utiliser SAF pour des vols de formation et d'essai sur ses sites français et allemands.