Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Extension de l'aéroport de Marignane : des militants écologistes dénoncent un projet climaticide

N. GRIZARD N. GRIZARD
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Le permis de construire du projet “Cœur d’aéroport” a été accordé, mais les associations dénoncent "un projet climaticide, en totale inadéquation avec les objectifs de la France en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre, et contraire aux besoins des provençaux en cette période de crise sanitaire" explique dans un communiqué Alternatiba / ANV Marseille

"Si c’est à l’État d’arbitrer, en tant que premier représentant de l’État sur notre territoire, Monsieur Christophe Mirmand, préfet des Bouches-du-Rhône, n’aurait pas du valider ce permis de construire" précise Charlène Fleury, membre d’Alternatiba Marseille. Ainsi, une pétition a été lancée. Elle rassemble déjà plus de 1 100 signataires. 

La réalisation d’un nouveau bâtiment dit "Cœur d’aéroport", réhabilitant les 28 000 m2 existants et créant plus de 22 000m2 d’espaces supplémentaires, est la première phase du projet d’extension de l’Aéroport Marseille-Provence. Avec la seconde phase de travaux, le projet vise à augmenter la capacité d’accueil de l’aéroport Marseille Provence, pour atteindre les 18 millions de passagers annuels à l’horizon 2045, et la construction d’une nouvelle jetée d’embarquement pour les vols long courriers. 

Une journée nationale de sensibilisation aux impacts du secteur aérien sera organisée le 23 janvier par Greenpeace.