Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Une roue à augets pour remonter le temps à la Poudrerie de Saint-Chamas Miramas

R. Reponty R. Reponty
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Une roue identique à celle qui actionnait les moulins à poudre, comme au temps de Louis XIV, vient d'être inaugurée dans une volonté patrimoniale et pour le plus grand plaisir des promeneurs du Parc de la Poudrerie.

Ça faisait bien longtemps que l'eau n'avait pas coulé dans ses canaux, ni fait tourner la roue qui actionnait ses moulins ! la Poudrerie de Saint-Chamas-Miramas, où l'on a fabriqué de la poudre à canon depuis Louis XIV et jusque dans les années 1970, vient d'inaugurer une toute nouvelle roues à augets. Cette fois ce n'est plus pour moudre la poudre et fabriquer des explosifs, mais plutôt remonter le temps, dans une volonté patrimoniale et pour le plus grand plaisir des promeneurs.

Les vestiges de l'Histoire

Outre la recolonisation naturelle de la faune et de la flore qui en font un site remarquable avec une mosaïque d’habitats extraordinaire, de nombreuses traces de l’ancienne activité industrielle demeurent aujourd’hui dans le Parc de l'ancienne Poudrerie : un important réseau hydraulique, des canaux, des réservoirs... Mais aussi des infrastructures militaires, une tour de garde... et des vestiges industriels avec des socles de cuves, des lieux de stockage, dont des souterrains, des hangars et d’anciennes usines à meules dites « moulins à poudre noire ».

Les derniers travaux sur ce site ont consisté à restaurer les moulins à poudre, à refaire un circuit d’alimentation en eau et à reconstituer une roue à augets, de plus de 4 tonnes et de 6,10 m de diamètre, afin de remettre en eau le secteur des moulins. Cette réalisation a été cofinancée par le Conservatoire du littoral, la Région, le Département et EDF.

Remettre le pied à l'étrier

Le chantier de confection de la roue à augets a été confié à l’association d’insertion et de formation Acta Vista et plus précisément à l'équipe de l'atelier métallerie, encadrée par Gwladys Lebras, ainsi que par le ferronnier d'art Roland Pinon, de l'Atelier du fer d'Argens.

Ce projet a permis à des personnes éloignées de l’emploi de se former et de se rebâtir un avenir. Ce sont ainsi 6 demandeurs d’emploi du territoire qui ont été recrutés, accompagnés, formés et qualifiés. 

Le Parc de l’ancienne Poudrerie est géré conjointement par les communes de Miramas et de Saint-Chamas au travers du Syndicat intercommunal de l’ancienne Poudrerie (Sianpou), et avec le concours de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur et du département des Bouches-du-Rhône.

Profitez des promenades quand le parc est ouvert

Notez que dans le cadre des Journées du patrimoine de pays et des moulins, le Parc de la Poudrerie sera ouvert le dimanche 26 juin de 9h à 18h, sauf en cas de risque marqué d'incendie. Et, depuis le 1er juin jusqu’au 30 septembre : pour promener « à la fraîche », l'ouverture du parc a lieu du lundi au vendredi, de 7h à 12h. En juin et septembre, ouverture supplémentaire tous les mercredis de 9h à 18h et le 1er et 3ème dimanche du mois toujours de 9h à 18h.

Renseignements au : 04 90 58 27 93 ou www.poudrerie.fr

En vidéo : le reportage sur la mise en eau de la roue à augets des moulins du Parc de la Poudrerie de Saint-Chamas Miramas.

(Interviews, images et montage : Rémy Reponty pour Maritima médias.)