Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Port-de-Bouc en pleine mutation

R. Reponty R. Reponty
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

La municipalité mène une vaste opération de rénovation urbaine et vient d'accueillir la visite du président de 13 Habitat, le premier bailleur bailleur social de la ville, avec 1400 logements sociaux, dont près de la moitié sont concernés.

Que ce soit le quartier de Tassy-Bellevue, les ensembles d'immeubles des Aigues-Douces ou encore la barre de la Lèque, en une matinée la visite a donné un bon aperçu de l'état d'un parc locatif qui a subi les outrages du temps, avec des attentes fortes des habitants. "Nos locataires ont des exigences qui ne sont plus celles que nous connaissions il y a trente, quarante ou même cinquante ans et c'est bien normal." Admet Lionel Royer-Perreaut, le président de 13 Habitat. "Donc, c'est à nous de moderniser les bâtiments et le confort de l'habitat. Et puis, en même temps, il s'agit de contribuer à la requalification des espaces urbains. Donc, c'est véritablement un projet puissant que porte monsieur le maire de Port-de-Bouc et le bailleur se doit, me semble-t-il, d'être à ses côtés pour l'accompagner à réaliser cette ambition."

D'ici 2 à 3 ans, 250 logements devraient être démolis, soit une quarantaine de maisonnettes, un petit bâtiment et 4 barres d'immeubles. "Notre priorité c'est déjà le relogement !" Insiste Laurent Belsola, le maire de Port-de-Bouc. "Nous savons qu'il y a entre 130 et 140 familles à reloger. Et nous prenons soin de chacune d'entre elles, nous voulons que chacune d'entre elles soit relogée dans les meilleures conditions. Ensuite, nous sommes sur un calendrier où il y aura des démolitions qui seront faites et une réhabilitation derrière. Ici, à la Lèque, nous allons voir comment réaliser une esplanade dans la continuité du port. Dans le quartier du Tassy-Bellevue des plateaux pour faire de la formation seront construits et sur les Aigues-Douces ce sera une aération du quartier. Donc, nous devons casser, réhabiliter, rénover... pour essayer de répondre au maximum aux besoins de la population."

173 millions d'euros seront versés par l'État, via l'Agence Nationale de Rénovation Urbaine, pour l'ensemble de la réhabilitation de Port-de-Bouc.

En vidéo : le reportage sur la visite du président de 13 Habitat à Port-de-Bouc.

(Interviews, images et montage : Rémy Reponty pour Maritima médias.)