Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Port-de-Bouc vote son budget et baisse les impôts

Port-de-Bouc vote son budget et baisse les impôts

1/1

Port-de-Bouc vote son budget et baisse les impôts

G. Saucerotte G. Saucerotte
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Le dernier conseil municipal de Patricia Pedinielli a eu lieu ce soir non sans émotion. Budget de la ville et baisse de la taxe foncière ont été votés

Les Port-de-boucains ont fait le déplacement pour venir saluer le dernier conseil municipal de Patricia Pédinielli. C'est donc avec un soupçon d'émotion que la maire a pris la parole en préambule rappelant que le vote du budget d'une commune était un acte obligatoire à accomplir avant la mi-avril, taclant au passage les membres de l'opposition. "Je me dois de rappeler ce qu'est un budget primitif a affirmé Patricia Pédinielli, car si je devais me fier à certains propos entendus ou lus, il serait facile de conclure à l'amnésie de ses auteurs, à moins que la démagogie, la supercherie soient désormais le chemin emprunté par des candidats au poste de maire en mal de projets cohérents pour la ville. Vous comprendrez donc bien que pour ce dernier conseil municipal de la mandature je remette quelque pendules à l'heure." Rappelons que parmi les candidats aux prochaines élections municipales, seuls Virginie Pepe et Claude Bernex étaient présents ce soir. Stéphane Didero et son équipe ayant volontairement boycotté l'évènement car estimant le vote du budget trop proche des élections. Pour les mêmes raisons Virginie Pepe s'est abstenue de tout vote. "Le vote du budget se fait ce soir pour permettre à nos associations de continuer d'exercer leur bénévolat et leur mission de façon correcte", a estimé la maire. Le budget de la Ville de Pot-de-Bouc, s'élevant à près de 42 millions d'euros a donc été accepté à la majorité. 

Baisse de la taxe foncière

C'est ensuite une baisse du taux de la taxe foncière que l'ensemble des élus ont du voter. Les propriétaires de foncier bâti paieront donc 0,3% de moins l'année prochaine. "Avec une baisse si petite, j'ai l'impression de faire de la mendicité, a souligné Virginie Pepe. Pour certains cela représente seulement quelques euros. Ce n'est pas suffisant." "C'est l'effort maximal que nous pouvions consentir", a répondu Patricia Pédinielli.

D'autres points, plus classiques, comme les subventions aux associations, étaient ensuite à l'ordre du jour. Le conseil municipal s'est conclut sur un discours, émouvant, de la maire très longuement applaudit, par son équipe, le public et même l'opposition.