Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Soirée du palmarès à Martigues : le sport citoyen

Le maillot d'Ahamada, le goal martégal du Toulouse Football Club

1/4

Le maillot d'Ahamada, le goal martégal du Toulouse Football Club

Un garçon tête en l'air

2/4

Un garçon tête en l'air

La Jeune Lance Martégale

3/4

La Jeune Lance Martégale

Une jeune fille équilibrée

4/4

Une jeune fille équilibrée

M. Montagne M. Montagne
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

C'est dans une Halle de Martigues comble que s'est déroulée lundi soir la traditionnelle cérémonie du palmarès sportif.

 Palmarès des sports 2012, Ville de Martigues. Réal "Caillou" Mickael Varlet
 Palmarès des sports 2012, Ville de Martigues. Une saison de rugby.
 Palmarès des sports 2012, Ville de Martigues. Une saison de rames.
 Palmarès des sports 2012, Ville de Martigues. Une saison de handball.
 Palmarès des sports 2012. Lloyd Palun Made in Martigues.
 Palmarès des sports 2012. Ali Ahamada Made in Martigues.
13 médaillés de la ville de Martigues, 844 sportifs récompensés, 52 associations et clubs représentés, c'est un rendez-vous important dans la vie de la cité que cette soirée de prestige qui célèbre les sportifs de haut niveau - comme le champion du monde en titre de VTT-trial Gilles Coustellier - mais aussi les autres acteurs, souvent dans l'ombre, à l'image des dirigeants de clubs, des arbitres ou des pratiquants de disciplines plus confidentielles comme le twirling ou le tir olympique.
Un sport en tout cas soutenu par la ville de Martigues qui débloque pour l'ensemble de ces associations un total de trois millions d'euros de subventions. Alors, en cette période de crise, certains pourraient invoquer l'idée de faire justement des économies dans ce secteur, ce serait méconnaître l'importance capitale du sport dans la création de lien social, un terme souvent galvaudé mais qui prend ici tout son sens : dans une époque où la plaie des communautarismes de toutes sortes se développe, où les catégories sociales deviennent de plus en plus étanches les unes par rapport aux autres, le sport demeure l'un des derniers grands vecteurs de brassage de la population et permet que des personnes - qui ne se seraient probablement jamais adressées la parole dans leur vie quotidienne - deviennent coéquipiers sur un terrain, se côtoient régulièrement dans leur club et fassent tomber quelques murs de préjugés qu'on aurait pu penser indestructibles. Et ça, dans cette période de crise très violente, ça n'a finalement pas de prix.

À voir, les vidéos projetés durant la soirée du palmarès