Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

''La défense de la planète, ça commence à notre porte'' (Gaby Charroux)

Gaby Charroux: nous voulons inscrire les politiques municipales dans une démarche développement dur

1/2

Gaby Charroux: nous voulons inscrire les politiques municipales dans une démarche développement dur

Blandine Guichané : Le CLVD sera un outil pour donner son avis

2/2

Blandine Guichané : Le CLVD sera un outil pour donner son avis

H. Rico H. Rico
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Le conseil municipal de Martigues vient d'approuver une convention cadre sur la Ville Durable et la création d'une structure indépendante : le Conseil Local de la Ville Durable. "Si vous voulez enterrer un problème, nommez une commission", disait Clemenceau, rien à voir ici, '' on veux être dans l'efficacité'' explique la municipalité.

 Gaby Charroux: La défense de la planète ça commence à notre porte
 Florian Salazar-Martin : on veut développer l’efficacité pas la conflictualité

Sur le dossier de presse fourni par la Ville, on peut lire : '' Démarche d'engagement de la Ville de Martigues en faveur du développement durable et lancement du Conseil Local de la Ville Durable''. Derrière les mots on retrouve l'ambition  de la municipalité qui est d'ailleurs un engagement du programme électoral. 

Blandine Guichané, déléguée à Martigues 2030 et à la mise en place du CLVD explique : ''(...) Le Comité Local de la Ville Durable est un dispositif qui arrive à point nommé. En effet il arrive dans une période où chacun se pose des questions sur l'avenir, compte tenu des dérèglements des écosystèmes que nous observons tous les jours. Sur ces questions les politiques publiques ont un rôle à jouer, c'est d'ailleurs ce en quoi la Ville de Martigues s'est attelée à travers la mise en oeuvre de son programme électoral Le CLVD est un dispositif de démocratie participative. Le conseil municipal sera toujours décisionnaire mais sa vision, ses décisions peuvent être enrichies par le point de vue des citoyens qui ne se situent pas dans un cadre institutionnel (...) ''.

Florian Salazar-Martin adjoint au maire explique pourquoi ce projet est essentiel

Qui va participer à ce  conseil Local de la Ville Durable pour imaginer Martigues à l'horizon 2030-2050 ? 

Tout Martégal se sentant investi de ces questions et qui est prêt à s'engager dans la durée sera le bienvenu. Les éco-délégués des lycées et des représentants des maisons de quartiers seront également invités. . les tranches d'âge et l'ensemble du territoire communal devront être représentés. Blandine Guichané ajoute '' Dans la composition du CLVD, nous rechercherons une représentativité des catégories socio-professionnelles. Quelques élus feront également partie du comité pour faciliter les échanges et donner des informations dans leur domaine d'expertise le cas échéant.''

 Lors du Conseil Municipal qui s'est réuni ce vendredi soir, Gaby Charroux a présenté la délibération en insistant : '' Mes chers collègues, nous débutons ce conseil municipal par une délibération d'une grande importante  et qui vise à inscrire davantage les politiques municipales que nous menons dans le cadre d'une démarche de développement durable (...) Nous n'avons pas attendu avant d'agit en faveur de la justice sociale, de la prospérité économique et de la préservation de notre environnement. C'est à ce titre que nous pouvons l'affirmer, Martigues notre ville, a depuis de très nombreuses années pris le virage d'un développement harmonieux, d'un développement durable. (...) Aujourd'hui, nous voulons poursuivre nos efforts et aller encore plus loin. C'est le sens du projet de mandat que nous avons bâti et commencé à réaliser, et dans lequel le développement durable est une composante essentielle, si ce n'est centrale (...) Et cette délibération pose les fondements de notre action actuelle et future (...).''

Le sujet a été débattu au conseil municipal de ce soir

 

Photo de une Caroline Lipps, Maritima médias