Temps forts

Martigues. En 2020 l'A.A.C.S veut rejouer collectif !

Nous espérons évidemment retrouver la folie du carnaval dans les rue de Martigues en 2021.

1/1

Nous espérons évidemment retrouver la folie du carnaval dans les rue de Martigues en 2021.

R. Chape R. Chape
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

L'association qui gère les Maisons de Quartier de la ville sort renforcée de la crise sanitaire et se fixe pour objectif de faire redécouvrir aux Martégaux les plaisirs de vivre leur ville et leur quartier, à travers le partage de moments conviviaux et festifs... Ensemble !

C'est par un florilège de temps-forts que s'est ouverte l'Assemblée Générale de l'A.A.C.S mardi soir. Le diaporama présenté par son directeur Didier Savoy, rappelait, s'il le fallait encore, que ses 174 agents et 5195 adhérents font vivre chaque manifestation. Environnement, sport, culture, solidarité... A Martigues les Maisons de Quartier ont depuis longtemps dépassé leur vocation de centre social, et s’affirment toujours plus comme de véritables moteurs de la vie quotidienne. Dans les quartiers, et au-delà. « Au regard du rapport d’activité, je tiens à souligner le travail des équipes, qui développent des projets conjointement avec plusieurs maisons de quartier, avec d’autres services de la ville, avec les partenaires extérieurs... Toujours dans une logique et une recherche de l’intérêt collectif », soulignait dans son intervention Joëlle Campo-Piscione.

Ce qu'il faut sans doute retenir de ce rapport 2019, c'est le retour à l'équilibre financier, qui va permettre à l'association de démarrer cette rentrée 2020-2021 avec les mêmes ambitions. « Malgré toutes les contraintes de cette crise, l’association s’est redéployée pour rester au plus près des besoins de ses adhérents et de la population. Le monde d’après est à construire avec les habitants, la municipalité, nos partenaires », poursuit la présidente de l'A.A.C.S. « Le sens que nous donnons à notre travail c’est faire œuvre d’éducation populaire auprès de toute la population et à tout âge, c’est l'engagement fort qui reste et restera notre fondement principal ».

Parmi les grandes orientations de l'exercice à venir, figurent ainsi le développement des jardins partagés et populaires, celui de l’accueil des séniors, de l’aide aux aidants familiaux, des accueils de loisirs pour les enfants et les jeunes à la journée, ou encore celui d'actions de médiation numérique. Le tout conforté par l'ouverture de nouveaux locaux ouverts à Notre Dame des Marins et Jonquières-Boudème, et par les constructions et aménagements programmés pour les Maisons Jacques Méli, Jeanne Pistoun et Paradis St Roch. Une nouvelle preuve de l'engagement municipal en ce début de mandat et de la confiance renouvelée de son maire Gaby Charroux, qui entend plus que jamais faire de Martigues une ville de toutes les égalités, durable et innovante.