Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Le Vieux Port continue son lifting

Le chantier s'étale du Ferry Boat jusque après La Criée.

1/7

Le chantier s'étale du Ferry Boat jusque après La Criée.

Entre terre et mer un chantier délicat.

2/7

Entre terre et mer un chantier délicat.

Le quai sera relevé de 40 centimètres.

3/7

Le quai sera relevé de 40 centimètres.

Les fameuses pierres de Cassis seront conservées.

4/7

Les fameuses pierres de Cassis seront conservées.

La future estacade de La Nautique.

5/7

La future estacade de La Nautique.

Le quai de Rive Neuve avant. ( Crédit photo : MPM )

6/7

Le quai de Rive Neuve avant. ( Crédit photo : MPM )

Le quai de Rive Neuve après. ( Crédit photo : MPM )

7/7

Le quai de Rive Neuve après. ( Crédit photo : MPM )

R. Reponty R. Reponty
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Quand le plus ancien port de France se refait une beauté, ça prend du temps mais c'est pour la bonne cause...

 Guy Teissier, président de Marseille Provence Métropole.
 Raymond Lamberti, président de la Société Nautique de Marseille.
 Yannick Tondut, directeur général adjoint des services mobilité de MPM.
Depuis les récentes transformations du quai du Port, du quai des Belges et de la première partie du quai de Rive Neuve, le flux des piétons marseillais, visiteurs locaux, touristes du monde entier... continue de s'étrangler dans l'étroitesse du trottoir de la fin du quai de Rive Neuve, vers La Nautique et La Criée. Cela ne devrait plus durer que quelques mois encore, puisque le chantier concernant la rénovation de cette zone avance vite. Euro du foot 2016 oblige. Les quelques 15 000 mètres carrés concernés vont s'ouvrir aux pas des piétons et à la vue des visiteurs. Le trottoir va passer de 1,20 m à près de 6 m de largeur, jusqu'au bord de l'eau. Les imposantes barrières de bois peintes en blanc vont disparaître et le quai, lui, sera relevé de 40 centimètres. On pourra donc flâner de part et d'autre du vieux port avec autant de confort.
" Moi je suis né avec les barrières... je ne les verrai plus ! ", claironne Guy Teissier, président de Marseille Provence Métropole, le maitre d'ouvrage, " on va permettre aux marseillais de se réapproprier le plan d'eau, parce que la proximité des bateaux, le fait qu'il n'y ait pas de séparation, ce qui fonctionne bien dans la partie qui a déjà été réalisée, nous a encouragé à le poursuivre ".
Après avoir été déplacées, les massives pierres de Cassis qui constituaient le bord du quai seront conservées. En d'autres temps le "modernisme" avait recouvert les pavés de la chaussée avec du bitume. Les urbanistes d'aujourd'hui la pareront de pavés tout neufs et l'habillerons d'un mobilier urbain très sobre. Bancs en bois massif d'Iroko de trois mètres de long, arceaux à vélo et corbeilles...
Tout cet espace est récupéré notamment sur celui anciennement dévolu au chantier naval de la Société Nautique de Marseille. " Il y a longtemps qu'on attendait ça, que l'ensemble du quai se modernise ", se félicite Raymond Lamberti le président de La Nautique, " que les piétons, les touristes qui passent, qui s'arrêtent prendre des photos, puissent le faire en toute quiétude et sans avoir peur de se faire écraser par une voiture...".  L'institution marseillaise du yachting pourra évidemment continuer à entretenir ses magnifiques voiliers, vieux gréements ou coques de course, grâce à une toute nouvelle estacade, sur l'eau celle-là. Ce large ponton, de 300 mètres carrés, sur pilotis, permettant de sortir et de remettre à l'eau les bateaux, garantira un spectacle désormais bien visible pour les passants. Côté circulation des véhicules, les voitures et les bus retrouveront leurs voies "historiques" dans une zone limitée à 30 kilomètres heure.
La communauté MPM s'engage à livrer cette 2ème phase des aménagements du Vieux Port en mai 2016, l'Euro de foot 2016 débutant au mois de juin.
Coût de cette tranche de travaux : 17 millions d'euros.

Regardez les vidéos des interviews de Guy Teissier, président de MPM, de Raymond Lamberti, président de la Société Nautique de Marseille et de Yannick Tondut, directeur général adjoint des services mobilité de MPM.

( Interviews et images: Rémy Reponty pour Maritima médias. )