Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Eté 2021 à Marseille: Musées gratuits, littoral piéton, terrasses étendues, 14 juillet...

Eté à 2021 à Marseille: Musées gratuits, littoral piétons, terrasses étendues, 14 juillet...

1/1

Eté à 2021 à Marseille: Musées gratuits, littoral piétons, terrasses étendues, 14 juillet...

C. AMOUROUX C. AMOUROUX
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Dans la foulée des annonces d'Emmanuel Macron, le maire de Marseille s'est exprimé lors d'un Facebook live hier soir. Il a expliqué plusieurs dispositifs pour accompagner le déconfinement, et a évoqué d'autres sujets marseillais qui font l'actualité...

L'été s'annonce chaud à Marseille. Pendant 45 minutes hier soir le maire Benoît Payan a pris la parole en direct sur sa page Facebook. Plusieurs annonces ont été faites, complémentaires au programme du déconfinement dressé par le chef de l’État. Le maire s'est aussi prêté aux jeux des questions réponses avec les internautes. Il a laissé filtrer quelques projets et a envoyé quelques pics à la Métropole notamment sur un sujet redondant: les transports.

Extension des terrasses, gratuité des musées et un littoral piétonnisé

Dès le 19 mai, nous devons retrouver les tables de cafés, de restaurants mais aussi les lieux culturels, le tout avec des jauges. Pour accompagner ces réouvertures, Benoit Payan a annoncé hier soir la gratuité des musées municipaux, sans limite de temps. Les terrasses pourront être étendues à condition qu'elles n'empiètent pas sur la circulation des voitures, des cyclistes et des piétons.

A partir du mois de mai, "une partie du littoral" deviendra piéton le dimanche. Le maire n'a pas précisé à partir de quand ni la limitation géographique. "On a encore besoin d'affiner tout cela", a-t-il expliqué arguant que cette décision représentait "un défi" dans une ville "pas habituée à avoir des lieux avec beaucoup de voitures, sans voiture".

Concert le 14 juillet, plage des Catalans ouverte le soir ?

Interpellé par un internaute sur le sujet, le maire a assuré que le feu d'artifice du 14 juillet aura bien lieu. Il a même évoqué un grand concert gratuit à ciel ouvert. La programmation n'est pas encore déterminée mais "c'est en cours". Cet événement pourrait être soumis au pass sanitaire selon les dernières annonces du gouvernement.

Bientôt une halle alimentaire sur la Canebière ?

En partie piétonne, l'avenir de la Canebière pose question aujourd'hui. Cette grande artère Marseillaise, emblématique, pourrait-elle redevenir une rue commerçante majeure ? "Il ne faut pas être nostalgique, a soutenu le maire, mais il faut trouver une autre manière de se réapproprier cet endroit: un commerce de proximité, des endroits plus interactifs, privilégiés le circuit court". Il a même évoqué un projet qu'il aimerait voir naître sur la Canebière : une halle alimentaire "avec des produits de saisons, des produits locaux, des artisans ... "

Transports : en désaccord avec la Métropole, la mairie veut prendre les devants

Avec l'arrivée de l'été, un sujet brûlant revient régulièrement sur le devant de la scène: l'afflux touristique et la préservation des Calanques. Le maire s'est dit "inquiet", la municipalité s'attend à un été similaire que l'année 2020 soit une très forte affluence.

Benoit Payan souhaite notamment plus de bus et de navettes maritimes, compétence de la Métropole. Et la question des transports, c'est le grand sujet qui divise les deux institutions. A tel point que la mairie semble vouloir prendre le dessus, Benoît Payan a évoqué "des annonces assez fortes sur le plan des transports alors même que ce n’est pas la compétence de la ville (…) on va faire quelque chose qu’on ne devrait pas faire".

Plus tard, la question du tramway est arrivée sur la table. Le maire s'est positionné contre le projet métropolitain : "ça n'a objectivement pas de sens d'envoyer le métro dans les Calanques (…) Je rêve que la métropole soit intelligente: qu’elle puisse nous faire des parkings relais au nord et envoyer le tramway au nord pour arrêter de faire venir les voitures". Une réunion avec l’État et la Métropole sur cette question devrait avoir lieu le 19 mai.