Temps forts

Fos-sur-mer: Pour Jean Hetsch 2019 aura été une année décisive pour la Ville

Fos-sur-mer: Pour Jean Hetsch 2019 aura été une année décisive pour la Ville

1/1

Fos-sur-mer: Pour Jean Hetsch 2019 aura été une année décisive pour la Ville

G. Saucerotte G. Saucerotte
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Dans ses voeux à la population, le maire de Fos-sur-Mer a surtout évoqué les faits marquants de l'année 2019

"L’ouverture d’un registre des cancers, l’inflexion de la politique métropolitaine avec le retour de Parsemain en gestion communale et le report du transfert de la voirie, l’exemption des contraintes injustes de la loi SRU qui pesaient sur notre commune." Voilà quelques exemples des grands dossiers qui ont avancé en 2019 à Fos. Jean Hetsch les a évoqué devant une salle polyvalente remplie à l'occasion de voeux à la population. D'autres thèmes, ont aussi été abordé.

La liaison routière

Le maire est notamment longuement revenu sur le projet de liaison routière entre Fos et Port-de-bouc. "Les objectifs, qui ne datent pas d’hier, sont les suivants : aménager une infrastructure routière ou autoroutière d'environ 25 km entre la zone portuaire de la commune de Fos-sur-Mer et l'A54 au niveau de Salon de Provence et qui doit compléter le contournement de Martigues Port de Bouc et Fos.
Rappelons que la première Déclaration d’Utilité Publique concernant ce projet date de…1976 ! 44 ans de tergiversations...Mais entre avril et juillet de cette année, un débat public sera organisé par la Commission Particulière du Débat Public eu égard à l’ampleur du projet. Il ne s’agira pas pour la Commission de prendre une quelconque décision mais d’organiser les conditions de véritables débats autour de cette question cruciale."

Protéger l'environnement

La question de l'environnement, avec l'enquête Fos Epseal et le passage des nombreux camions dans la commune a aussi été évoquée. "En donnant un avis défavorable à l'implantation d'un entrepôt logistique de plus de 90 000m2 qui prévoyait plus de 250 camions jour en excluant un raccordement au fret ferroviaire nous avons marqué haut et fort notre volonté d'une autre logique, plus exigeante peut-être mais environnementalement plus acceptable.Cette position semble porter ses fruits puisque à la suite de cette décision plusieurs rencontres avec la direction du Grand Port Maritime de Marseille Fos, le Sous-Préfet et les industriels concernés ont été organisées pour travailler à l'émergence de solutions alternatives."

Pour celles et ceux qui se demandaient ce qu'étaient devenus les flamants roses en métal, ces derniers victimes d'un accident de voiture ont été réparés et seront très prochainement de nouveau installés à côté du taureau.