Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

La gestion de situation de crise en exercice à l'ENSOSP

La gestion de crise en exercice à l'Ensosp.

1/7

La gestion de crise en exercice à l'Ensosp.

La gestion de crise en exercice à l'Ensosp.

2/7

La gestion de crise en exercice à l'Ensosp.

La gestion de crise en exercice à l'Ensosp.

3/7

La gestion de crise en exercice à l'Ensosp.

La gestion de crise en exercice à l'Ensosp.

4/7

La gestion de crise en exercice à l'Ensosp.

La gestion de crise en exercice à l'Ensosp.

5/7

La gestion de crise en exercice à l'Ensosp.

La gestion de crise en exercice à l'Ensosp.

6/7

La gestion de crise en exercice à l'Ensosp.

La gestion de crise en exercice à l'Ensosp.

7/7

La gestion de crise en exercice à l'Ensosp.

R. Reponty R. Reponty
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Au sein de la prestigieuse École Nationale Supérieure des Officiers des Sapeurs Pompiers, les communes du Pays d'Aix s'entrainent à faire face à des évènements catastrophiques, pour mieux réagir dans l'urgence et sauver des vies.

 Isabelle Berard, directeur délégué aux risques à la Communauté du Pays d'Aix.
 Christophe Ratinaud, chef de la division formations supérieures à l'Ensosp.
 Dominique Taguelmint, adjointe tanquillité publique et risques à la ville de Vitrolles.
 Joseph Antona, chargé de mission sécurité à la ville de Gardanne.
« Décider sans enjeux c'est facile, décider sans urgence c'est facile, mais quand on commence à inclure ces deux facteurs, la prise de décision se complique...», le résumé de Christophe Ratinaud, chef de la division des formations supérieures à l'Ensosp, est éloquent. Comment réagir face à une scénario catastrophe ? Inondation, tremblement de terre, incendie ravageur... Tout événement catastrophique mettant en péril les populations d'une ville peut-être envisagé ! Alors, pour que les élus et les agents territoriaux puissent résister au stress lié à l'urgence, prendre des décisions adaptées et efficaces, pour sauver la vie de leurs administrés, ils s'entrainent. Depuis 2005, la communauté du Pays d'Aix apporte une assistance à ses communes dans le cadre de la mise en place des plans communaux de sauvegarde et de la gestion de crise.
Après l'élaboration de ces plans, l'organisation d'exercices permet de tester les procédures choisies. Les villes de Gardanne et de Vitrolles se sont récemment entrainées à se confronter à une situation de crise. Comme cette fois, une inondation d'importance, la gérer et apprendre à s'organiser pour faire face à toutes les situations d'extrême urgence, où des vies sont en danger. Dans le scénario de l'exercice un camping est submergé par les flots et 120 personnes doivent être secourues car leurs vies sont menacées.
Réunis dans une salle de l'Ensosp, l'Ecole Nationale Supérieure des Officiers des Sapeurs Pompiers située à Aix-en-Provence, les 12 cadres des villes de Gardanne et de Vitrolles sont soumis à une avalanche d'informations, via des téléphones, des ordinateurs... Ils doivent trouver une forme d'intelligence collective pour répondre à une situation complexe. « Les stagiaires peuvent appeler les différents services à l'extérieur … on a une salle d'animation avec une douzaine d'animateurs qui représentent chacun des métiers que l'on retrouverait sur le terrain dans une telle situation : pompiers, services communaux, police, services de l'État, journalistes, particuliers... », explique Christophe Ratinaud.
A la fin de l'exercice Joseph Antona, chargé de mission sécurité à la ville de Gardanne, est souriant mais lucide. Il n'en n'est pas à son premier exercice et pourtant il reconnaît qu'il faudra encore revenir pour s'améliorer, « … des événements multiples qui surviennent de tous les côtés, donc forcément, à gérer c'est très dur, c'est très difficile. On est confronté à ses (propres NDLR) difficultés, on mûrit... ». Après un débriefing, l'exercice permet aux responsables des municipalités de peaufiner leurs plans de sauvegarde communal. Chaque année, la Communauté du Pays d'Aix organise plusieurs exercices de ce type.

Regardez les vidéos des interviews d'Isabelle Berard, directeur délégué aux risques de la Communauté du Pays d'Aix, de Christophe Ratinaud, chef de la division formations supérieures de l'Ensosp, de Dominique Taguelmint, Adjointe tranquilité publique et risques à la ville de Vitrolles et de Joseph Antona, chargé de mission sécurité à la ville de Gardanne.

( Interviews et images: Ulrich Téchené pour Martitima médias. )