Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

"Eux payent leur liberté par le prix du sang, nous par le prix de l'euro" (R.Muselier)

M. Chaix M. Chaix
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Ce matin, la Région Sud a convoqué une commission permanente exceptionnelle pour venir en aide au peuple ukrainien et pour soutenir les acteurs régionaux. 4 millions d'euros ont été débloqués

Une cellule de crise pour répondre à l'urgence. Ce matin, l'hémicycle du conseil régional a adopté à la quasi-unanimité 7 rapports pour apporter des solutions concrètes au conflit en Ukraine. Elles concernent notamment la coopération en Méditerranée, la culture, les lycéens ou encore la gratuité des transports pour les réfugiés. "Ce conflit est un bouleversement, un évènement géopolitique majeur" a d'abord précisé Renaud Muselier le président de la Région Sud. "C'est un devoir moral d'aider les réfugiés mais aussi nos concitoyens".

Sur le volet humanitaire, la Région, avec en appui des fonds européens, va permettre l'hébergement de familles dans des lycées publics, et va prendre en charge leur repas. Les transports du réseau régional Zou! seront par ailleurs entièrement gratuits pour les réfugiés. Des aides seront aussi apportées aux étudiants ukrainiens, biélorusses et russes pour leur permettre de poursuivre leurs études dans les établissements de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Enfin, une enveloppe de 100 000 euros sera débloquée pour le soutien aux pompiers et réfugiés ukrainiens.

De lourdes conséquences sur nos économies

Le conflit en Ukraine a des impacts directs et concrets sur la consommation des ménages et sur les entreprises du territoire. En témoignent le prix de l'essence à la pompe ou encore le prix de l'énergie qui ont grimpé en quelques semaines. "Nous sommes en train de quantifier cet impact. Plusieurs secteurs sont déjà touchés par le conflit dans notre région. Dans le Var, c'est la filière horticole qui est déjà en souffrance.  Nous allons prendre secteur par secteur et s'adapter comme nous l'avons déjà fait pour la crise sanitaire", détaille Renaud Muselier. 

Pour répondre à cet impact sur nos économies, la Région va déployer un numéro vert  "Solidarité Bleu Jaune" à destination des entreprises et tous les citoyens (0 800 730 098). Des accompagnements sont également prévus pour les entreprises du territoire qui dépendent des importations de la Russie ou de l'Ukraine. Un autre dispositif appelé "Région Sud Défensif" pourra permettre d'accompagner les investissements et de favoriser la création ou le maintien de l'emploi.

Et Renaud Muselier de conclure : "Eux payent leur liberté par le prix du sang, nous par le prix de l'euro. L'intervention des Etats-Unis en Irak avait bouleversé l'équilibre du monde sur 15 ans, nous pouvons avoir la même perspective dans les années à venir".