Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Le handisport, priorité de Roxana Maracineanu au Stadium de Miramas

La ministre a rencontré des jeunes en apprentissage dans le domaine du sport. Crédits R.K.

1/1

La ministre a rencontré des jeunes en apprentissage dans le domaine du sport. Crédits R.K.

R. Khayat R. Khayat
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Roxana Maracineanu, ministre des Sports, est venue visiter le Stadium Miramas Métropole, labellisé Centre de Préparation aux JO Paris 2024. Parmi les sujets chers à la ministre, l'accessibilité du handisport à haut niveau.

 La réaction de Roxana Maracineanu concernant la Super League.

C'est en toute décontraction, jean et baskets aux pieds, que la ministre de Sports est venue visiter pour la toute première fois le Stadium Miramas Métropole. Un lieu symbolique pour Roxana Maracineanu, car labellisé Centre de Préparation aux JO Paris 2024. "C'est un équipement moderne qui pourra accueillir de belles compétitions, admet-elle dans un sourire. Il y a eu les championnats de France récemment, qui ont permis à beaucoup d'athlètes de briller, de se révéler aussi ! On a hâte de retrouver des compétitions à l'intérieur de ce stade."

Objectif 2024

Après une rapide visite du complexe, la ministre, accompagnée du maire de Miramas Frédéric Vigouroux, s'est entretenue avec les athlètes des groupes de lancers de poids valide et handisport, entraînés par la championne française Laurence Manfrédi. L'objectif du ministère est double : porter le handisport vers le haut niveau et de créer des ponts entre les sportifs valides et non valides. "Nous faisons de gros investissements dans le handisport, avec un budget doublé depuis 2017, se félicite Roxana Maracineanu. Et ça montera encore en puissance d'ici les Jeux olympiques de 2024." Parmi les créations du ministère, le Handiguide, une plateforme permettant de trouver le lieu ou l'association qui peut accueillir une personne en situation de handicap le plus près de chez elle. 

Pour clore cette visite ministérielle, un échange avec des jeunes en formation BPJEPS était organisée. Une saison difficile, marquée par deux fois moins d'entraînements qu'en temps normal. "La formation par apprentissage dans le sport est quelque chose de nouveau que nous souhaitons développer, indique Roxana Maracineanu. Par ce moyen, nous pourrons emmener beaucoup de jeunes vers des emplois pérennes et durables." Un échange de maillot et une photo-souvenir plus tard, la ministre a quitté le stadium pour aller rencontrer les jeunes Miramasséens en vacances sportives.