Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Martigues Handball: il manquera juste un titre à cette belle histoire

  • Sports
  • 05/06/2022 à 07h00
  • 03:28
Martigues Handball: il manquera juste un titre à cette si belle histoire

1/5

Martigues Handball: il manquera juste un titre à cette si belle histoire

Même pas de médaille pour les finalistes martégaux

2/5

Même pas de médaille pour les finalistes martégaux

Le MHB uni dans la victoire comme dans la défaite

3/5

Le MHB uni dans la victoire comme dans la défaite

La tristesse d'une fin de match et de saison

4/5

La tristesse d'une fin de match et de saison

Le match a été très engagé

5/5

Le match a été très engagé

J. Darras J. Darras
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Ils espéraient rugir de plaisir, finalement les Lions du Martigues Handball se sont cassés les crocs sur Bordeaux en finale pour le titre de champion de France de N1. Mais cette défaite n'enlève rien à la saison historique d'un super groupe.

 Images maritima: quelques actions de la finale entre Martigues Handball et Bordeaux
 Interview maritima: Thomas Tricaud après la défaite de Martigues Handball contre Bordeaux
 Interview maritima: Franck Bulleux après la défaite de Martigues Handball contre Bordeaux

Ils tapent les mains en rythme sur la table, chantent à l'unisson, mettent le feu et une ambiance de dingue dans le resto où ils mangent, se remercient sincèrement pour cette incroyable aventure vécue ensemble. Ce sont ces scènes de joie qui resteront avant tout dans les souvenirs de cette vraie bande de potes. Un groupe qui aura partagé une saison incroyable humainement et sportivement. "Que fêtez vous?" demande un passant. "On fête la défaite" répond malicieusement -ou peut-être amèrement- l'un des handballeurs martégaux.

Car oui leur saison historique, "la plus belle du club" comme l'a rappelé la présidente Hanane Touach, s'est malheureusement achevée ce soir à Saint Cyr sur Loire sur une sévère défaite en finale pour le titre de champion de France de Nationale 1 face à Bordeaux Bruges Lomont. Le score est très cruel 17/31. Tout comme le scénario!

Car ce soir rien n'est allé dans le sens des "Sang et Or": le forfait à la dernière minute de Théo Derot (dos), un carton rouge pris par le capitaine Thomas Tricaud pour un coup de coude, la blessure en cours de match de Thomas Cometto (mollet), un arbitrage pas à la hauteur,...  et pour couronner le tout en face, ils avaient en plus un "Thierry Omeyer" dans les cages. Le gardien girondin étant tout simplement infranchissable.

D'entrée de match il a calmé les ardeurs martégales (0/3, 3e). Et derrière jamais les hommes de Franck Bulleux n'ont réussi à bousculer leur adversaire (2/7, 10e; 3/7, 15e; 4/11, 20e; 8/14, 30e; 14/23, 45e; 17/31, 60e) dans une rencontre très engagée et très dure physiquement où les défenses ont pris le dessus.

Elle est où la médaille?!

Certes le Bordeaux de Philippe Gardent était grandissime favori après avoir remporté la poule Elite de N1 et a été plus fort mais ce lourd revers ne reflète pas la belle image laissée toute la saison par les Martégaux. Ce soir la fatigue s'est faite lourdement sentir pour des joueurs qui restaient sur un gros déplacement la semaine dernière à Hazebrouck lorsqu'ils ont remporté le Final 4 de N1 alors que leur adversaire a eu de son côté 3 semaines de repos.

Même s'ils étaient énervés par la tournure de la soirée, contrariés, dégoutés et tristes à l'issue du match, les Martégaux n'ont pas voulu chercher d'excuses. Mais, à défaut de "ramener la Coupe à la maison", ils auraient au moins bien aimé repartir avec une médaille de finaliste, ce que la fédération a visiblement oublié de prévoir!

Tant pis ils s'en fabriqueront peut-être une eux-mêmes pour immortaliser un peu plus cette splendide saison qui les a vu remporter leur poule de Nationale 1, le Final Four de N1 et terminer vice champion de France de N1. Et ça rien ni personne ne pourra leur enlever! "Même si j'avais les larmes aux yeux, même si c'était dur, j'ai dit aux joueurs que rien ne pourra changer l'histoire incroyable qu'on a écrite, on a été exceptionnels toute la saison, il faut retenir que le positif" a résumé Thomas Tricaud.

Alors leur belle histoire va surement s'achever avec encore quelques larmes lors des au-revoir, Théo Derot mettant fin à sa carrière, Théo Reuillard partant à Valence et Scott Parent basculant coach adjoint. Mais vu la belle folie qui règne dans ce groupe on peut être sûr que, même sans titre, leur belle histoire va surtout se terminer avec de gros éclats de rires. Il l'ont prouvé lors du repas d'après match... et la soirée ne faisait que commencer...

Sans aucun doute le début d'une nouvelle belle histoire!

 

Retrouvez en vidéo les réactions du capitaine Thomas Tricaud et du coach Franck Bulleux après le match et quelques actions de la rencontre entre Martigues et Bordeaux (images et interviews JM Darras)

 

Retrouvez par ailleurs en vidéo l'entrée des joueurs sur le terrain, comme si vous y étiez, ici.

Pour rappel la saison prochaine le MHB évoluera en Nationale 1 Elite.

 

(Crédit photos JM Darras)