Temps forts

Une nouvelle ère démarre pour un Martigues Volley plein d'envie

  • Sports
  • 15/09/2020 à 09h08
  • 02:02
Une nouvelle ère démarre à Martigues Volley

1/4

Une nouvelle ère démarre à Martigues Volley

les recrues du MVB Sébastien Roatta et Raphaël Attié

2/4

les recrues du MVB Sébastien Roatta et Raphaël Attié

les recrues du MVB Marko Milovanovic et Gerson Gomes Soares Pereira

3/4

les recrues du MVB Marko Milovanovic et Gerson Gomes Soares Pereira

la recrue du MVB Francisco Pombeiro

4/4

la recrue du MVB Francisco Pombeiro

J. Darras J. Darras
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

La reprise de la Ligue B approche. Après avoir misé sur la stabilité ces dernières saisons, Martigues Volley a cette fois fortement renouvelé et rajeuni son effectif.

 Christophe Charroux coach de Martigues Volley sur la reprise
 Sebastien Roatta nouvelle recrue de Martigues Volley

"Six mois de pause c’est compliqué. Ça manquait à tout le monde de retrouver des sensations de joueurs de volley. Du coup il y a beaucoup d'envie... à canaliser parfois! Mais c’est une bonne base de départ", témoigne le coach du MVB Christophe Charroux.

Martigues Volley a pris un coup de jeune cet été et il y a comme un air de rentrée des classes avec plein de petits nouveaux dans l'effectif. "On a renouvelé le groupe et l'a rajeuni, du coup il y a beaucoup de travail à faire, des relations à travailler. C’est un chantier. On arrivera peut-être à être performant dès le début mais c’est une équipe qui a besoin de temps. Il faudra créer une dynamique dans ce nouveau groupe".

La moitié de l'équipe a été changée. Les emblématiques Mitrovic et Bersani sont partis tout comme Vulin, Simin et Dalli. Coté arrivées, le MVB a recruté le recep/attaq Raphaël Attié (31 ans), le réceptionneur bosnien Marko Milovanovic (22 ans), le passeur portugais Francisco Pombeiro (24 ans), le central portugais Gerson Gomes Soares Pereira (29 ans) et le central français Sébastien Roatta (24 ans). Ce dernier a déjà évolué en Ligue A à Nantes et a connu deux expériences à l’étranger en Allemagne et en Bulgarie. 

"Martigues est un club très bien structuré et le projet est cool, l’équipe est sympa et on pourra faire de belles choses, nous confie Sébastien Roatta. Il y a une super atmosphère, c’est un club familial, on se sent comme à la maison, j'ai un super feeling. Sur le terrain je vais donner tout ce que je peux. Il faut avoir de l'ambition et aller le plus loin possible!"

"Il y a du potentiel, confirme l'entraineur, on pourra être aussi ambitieux que les années précédentes. C’est surtout l'intégration des recrues qui va compter, particulièrement celle des étrangers. Je pense qu'on sera compétitif. Après on connait ce championnat de Ligue B, chaque samedi ça sera la guerre, on le sait".

Et ça va se vérifier le 10 octobre avec un premier déplacement à France avenir 2024. Avant ça les Martégaux organiseront leur traditionnel tournoi de la méditerranée les 26 et 27 septembre.

 

En vidéo les interviews de Christophe Charroux et de Sébastien Roatta (au micro de JM Darras)