Temps forts

Martigues Volley a réagi en champion contre Saint-Nazaire

  • Sports
  • 16/11/2019 à 22h35
  • 03:59
Martigues Volley a réagi en champion contre Saint-Nazaire

1/1

Martigues Volley a réagi en champion contre Saint-Nazaire

J. Darras J. Darras
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

La grosse affiche ce soir à Julien Olive pour la 5e journée de Ligue B a tenu toutes ses promesses. Martigues Volley a fait tomber le leader, invaincu jusque là, Saint-Nazaire au terme d'un immense combat qui s'est achevé au tie-break.

 Christophe Charroux après la victoire de Martigues Volley contre Saint-Nazaire
 William Bersani après la victoire de Martigues Volley contre Saint-Nazaire
 Gilles Gosselin après la défaite de Saint-Nazaire à Martigues Volley

La jeunesse n'a pas résisté à l'expérience. La saison dernière St Nazaire avait remporté ses 4 matchs face aux Martégaux dont les 2 en play-offs éliminant le MVB en 1/4 de finale. Cette fois c’est Martigues qui a eu le dernier mot au terme d'un très gros combat qui s'est achevé au tie-break

Dans le jeu le 1er set a, au début, été plutôt équilibré entre les deux équipes mais les Sang et Or ont été rapidement plombés par de nombreuses fautes de service : 3 d'affilée avant 7/8... et déjà 6 à 13/16! Juste après les hommes de Gilles Gosselin ont confirmé leur break (15/21), profitant d'attaques martégales dehors ou contrées et de nouveaux services dehors également (8 au total dans ce set!). Ils ont ensuite remporté logiquement le set 19/25.

Saint Nazaire, qui a attaqué le championnat tambour battant (4 victoires), est en pleine confiance et ça se voit. A l'inverse les Martégaux, malgré le retour de Reinis Pekmans dans le 6 titulaire, sont à ce moment là moins en réussite qu'au début de la saison.

Le début du 2e set en est l'image parfaite avec cette "boite aux lettres" prise par le contre Sang et Or, suivi de 3 aces de Frederic! L'entraineur de Martigues Christophe Charroux est obligé de prendre un temps mort (0/4). "On ne les laisse pas espérer" demande pour sa part le coach de St Nazaire Gilles Gosselin. Il est écouté. Ses joueurs ont continué leur marche en avant (2/8, 6/11). Un Saint Nazaire vraiment costaud que ce soit au service, au contre ou en défense. Pourtant les Martégaux n'ont pas baissé les bras et ont toujours essayé, comme Bersani, Pekmans ou Simin, de trouver des failles (10/14, 12/16). Christophe Charroux a fait entrer Ventresque et Dalli pour se retrouver avec 3 attaquants devant, des choix payants (16/18, 18/20, 20/21)... et la dynamique a changé de camp : une attaque dans le filet de St Nazaire... un ace de Simin... une attaque réussie de Bersani... et voila le MVB devant (22/21)... improbable vu le début du set! Les Martégaux, qui ont réagi en champions, ne se sont ensuite pas désunis pour l'emporter 25/21

Un nouveau (très beau) match a démarré au retour des vestiaires avec deux équipes ne voulant rien lâcher (6/6, 12/12). Impossible de savoir à ce moment là quand et comment la partie allait tourner. Et ça a continué comme ça avec de superbes attaques de part et d'autres (17/17, 21/21). Mitrovic et Pekmans ont envoyé du lourd, Bourdon a fait une importante série au service et Martigues a obtenu deux balles de set (24/22). La 2e a été la bonne sur une nouvelle attaque dehors de St Nazaire 25/23.

"Capitaine" Mitrovic a continué de montrer la voie dans le 4e set. Une attaque et un contre gagnants pour lancer le MVB (2/0). Les Sang et Or ont pris un léger ascendant psychologique cette fois (8/4), mais on a vu dans le 2e set que rien n'est joué jusqu'à la fin! Et effectivement, même si les coéquipiers de Mourier se sont arrachés sur chaque ballon, St Nazaire a réussi à revenir (10/10). Une nouvelle fois les échanges ont été passionnants. Les défenseurs se sont souvent fait allumer (15/15, 17/19) et parfois ils se sont laissés surprendre par des feintes comme celle de Vulin (19/19). "St Naz" a fait le break au meilleur moment (19/22). Break gardé jusqu'au bout malgré les efforts martégaux 23/25.

Tout s'est donc décidé dans le tie-break. Le MVB a pris le premier avantage sur un splendide contre de Vulin (3/1)... Vulin qui s'est ensuite fait contrer à son tour (3/3). C'est ensuite le SNVBA qui a pris l'avantage (6/8). Pas pour longtemps, Simin et Bersani ont remis les deux équipes à égalité (8/8). Et ça a été ainsi jusqu'au bout (10/10, 12/12). Le MVB a finalement eu besoin de 4 balles de match pour l'emporter au bout du suspense 17/15. Ça méritait bien un clapping final avec le public.

 

Retrouvez ci-dessus en vidéo les réactions de Christophe Charroux et William Bersani pour Martigues Volley et de Gilles Gosselin pour le SNVBA (au micro de JM Darras).

Les images du match lundi soir dans le Journal des Sports sur maritima TV.

 

William Bersani termine avec 20 points, Reinis Pekmans avec 19. A Saint-Nazaire Thibaut Thoral a inscrit 20 points et Malik Frederic 16.

Au classement le MVB reste 3e de Ligue B à 2 points des leaders Saint-Quentin et Saint-Nazaire.

Lors de la prochaine journée Martigues recevra une autre grosse écurie de Ligue B Nancy (4e) le 23 novembre.