Temps forts

Martigues Volley tout proche de l'exploit contre l'Arago Sète

  • Sports
  • 22/10/2019 à 22h10
  • 03:07
Martigues Volley tout proche de l'exploit contre l'Arago Sète

1/1

Martigues Volley tout proche de l'exploit contre l'Arago Sète

J. Darras J. Darras
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Énorme prestation de Martigues Volley ce soir lors du 1er tour de Coupe de France. Les Martégaux ont fait trembler l'Arago Sète mais s'inclinent 1/3 au terme d'un gros combat

 Le coach Mladen Kasic après la qualification de Sète contre Martigues Volley
 Le coach Christophe Charroux après l'élimination de Martigues Volley contre Sète
 Gharib Megri titulaire avec Martigues Volley contre Sète
 Chaker Megri après ses premières minutes avec Martigues Volley contre Sète
 Des images de Martigues Volley - Arago Sète en coupe de France

"Martigues c'est une belle équipe, d'un très beau niveau, bien équilibrée. On les craint un petit peu en Coupe. Il faudra être sérieux car ça peut être dangereux si on baisse un peu notre niveau". C'est ce que nous avait déclaré le coach de Sète Mladen Kasic avant ce 1er tour de coupe de France. Il a eu raison de se méfier.

Dans ce face à face entre deux équipes invaincues en championnat cette saison (2 victoires pour Martigues en Ligue B, 3 pour l'Arago Sète en Ligue A), les Sang et Or ont débuté le match sans complexe malgré les absences de Pekmans et Simin blessés à l'épaule et Ventresque préservé. Avec le jeune Gharib Megri en titulaire, ils ont rapidement pris les devants (10/7) en tenant bien la réception et en étant efficace à l’attaque. Les Martégaux ont aussi profité des nombreuses frappes dehors des visiteurs pour garder la tête (15/12, 18/15). En se battant sur chaque ballon, ils ont mérité de remporter le premier set malgré un sursaut sétois 25/23.

L'Arago a montré un bien meilleur visage au 2e set (4/6) mais le MVB ne s'est pas laissé faire pour autant (6/7) à l'image d'un Julien Bourdon bien présent au centre, d'un Bersani lâchant des parpaings ou du capitaine Mitrovic et son service de feu. On a eu le droit à une belle bagarre (10/12, 14/14, 18/19, 22/23) remportée de justesse par Sète 22/25. Le coach Kasic, qui juste avant avait réclamé à ses joueurs "d'être ensemble tout le temps", a pu pousser un ouf de soulagement.

Pas question de s'arrêter là pour le MVB qui est reparti très très fort dans le 3e set (6/1). Des efforts malheureusement anéantis par une grosse remontée de Sète (6/7), ce qui a fait dire à l'entraineur du MVB Christophe Charroux "on a perdu tout seul les points". Grosse frayeur à 9/10 quand le super passeur martégal Maxime Mourier s'est retrouvé au sol se tenant le genou. Au bout de quelques points il a du céder sa place à Fayçal Dalli. L'Arago a profité d'un nouveau temps faible de l'hôte pour creuser l'écart (10/15). Les coéquipiers de Jeremy Slih ne se sont pourtant pas désunis et sont revenus au score avec notamment un contre monstrueux de Vulin (17/18). La fin de set à suspense (20/20, 22/22) a basculé en faveur des visiteurs 23/25.

La tension est un peu retombée au début du 4e set. Sète a de suite creusé l'écart (2/6). Alors que l'Arago a pu faire tourner ses joueurs sur ce match, le MVB a semblé un peu piocher physiquement mais n'a rien abandonné (5/8, 14/11) montrant une superbe image collective au public. Mitrovic et Bourdon ont réussi de très belles séries au service. Chaker Megri a alors fait ses premiers pas avec la pro en remplaçant son grand frère Gharib (16/14). Fayçal Dalli a lui très bien distribué le jeu. Une fois encore la fin de set a été indécise (19/19) et une fois encore elle a basculé en faveur de Sète 22/25

Malgré l'élimination, Martigues peut être fier de sa prestation. "Au complet ils nous mettaient 3/0 en 40 minutes" a même estimé le coach de Sète Mladen Kasic.

 

Retrouvez ci-dessus en vidéo les réactions de Christophe Charroux (vidéo 2), Gharib Megri (vidéo 3) et Chaker Megri (vidéo 4) pour le MVB, Mladen Kasic (vidéo 1) pour Sète et des images du match (vidéo 5) - images et interviews JM Darras

 

Retour au championnat de Ligue B pour Martigues le 2 novembre avec la réception d'Illac.

A noter que Martigues pourrait recruter un joker médical