Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Enorme frustration des handballeurs istréens face à Limoges

  • Sports
  • 23/09/2022 à 22h00
  • 02:52
Enorme frustration des handballeurs istréens face à Limoges

1/1

Enorme frustration des handballeurs istréens face à Limoges

J. Darras J. Darras
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

On ne peut pas reprocher aux handballeurs istréens de ne pas tout donner sur le terrain mais encore une fois ils n 'ont pas été récompensés par un succès. Limoges est venu s'imposer d'un but (33/34) lors de cette 3e journée de Liqui Moly Starligue.

Messaoud Berkous s'est accroupi au sol en se prenant la tête à deux mains. Clément Gaudin a donné un coup de pied sur son poteau. Oliver Eggert a jeté une bouteille d'eau de rage. Les handballeurs istréens ont vécu une énorme frustration au coup de sifflet final s'inclinant d'un tout petit but à domicile face à Limoges 33/34, malgré un superbe soutien du public ce soir et notamment de tout un groupe de jeunes du lycée Rimbaud. C'est la 3e défaite en 3 matchs pour les Violets qui ont en plus perdu Rasmus Nielsen et Edgar Dentz sur blessure, deux de plus après celles de Jotham Mandiangu, Thomas Bortoli et Lucas Vanegue!

"Ça fait trois fois maintenant, après Aix et Montpellier, c'est une grosse frustration car on sait qu'on ne mérite pas d'être encore à zéro point, a estimé le capitaine Andréa Parisini. On voit qu'on n'est pas loin, qu'on y est! On n'a rien lâché jusqu'au dernières secondes mais il faut avoir moins de temps faibles!". 

Des attaquants en feu

Dans cette rencontre, les handballeurs istréens ont rapidement montré qu'ils avaient les bras en feu. Que ce soit en force ou en finesse, de près ou de loin, ils ont été redoutables d'efficacité en début de match avec des actions de toute beauté à l'image de ce kung fu d'Arthur Jund sur une passe de Rasmus Nielsen (9e).

Mais les 80% de réussite au tir pendant 20 minutes n'ont pas suffi aux Violets pour prendre les devants face à une équipe de Limoges au diapason (5/5, 8e; 8/9, 15e; 11/12, 20e). Des Limougeauds qui ont pris un petit ascendant juste avant la mi-temps (13/16, 25e; 15/17, 30e), profitant de plusieurs pertes de balles de leur hôte, malgré un très beau but du gardien istréen Xoan Ledo Menendez de sa surface dans les dernières secondes de la première période.

"Aux armes"

Les Istréens sont revenus des vestiaires en se disant sûrement qu'il y avait la place de faire mieux, ils ont pourtant laissé le LH 87 enfoncer un peu plus le clou (15/19, 34e). En difficulté pour stopper les tentatives adverses, les Violets ont quand même réussi à revenir au forceps (21/22, 41e). Retour de courte durée. Malgré la disqualification de Timmy Petit, Limoges s'est redonné de l'air (22/26, 45e) en s'appuyant sur un Dragan Gajic redoutable sur jet de 7m (6 sur 7).

Mais, comme face à Aix, Istres a pu compter sur un très bon Messaoud Berkous qui a chauffé la Halle Po' en multipliant les buts (7 au total) et les passes décisives (25/26, 48e). Les supporters en ont profité pour lancer un réussi "aux armes" entre les deux tribunes. Les dernières minutes ont été particulièrement animées et indécises (29/31, 57e). Istres est revenu plusieurs fois à un petit but (31/32, 58e, 32/33, 59e) mais n'a jamais pu égaliser malgré une supériorité numérique dans les derniers instants et un tout dernier but d'Henrik Olsson (son 8e de la soirée).

 

Retrouvez demain matin sur maritima radio la réaction du capitaine Andréa Parisini au micro de JM Darras

 

Lors des 3 prochaines journées, Istres ira à Cesson jeudi puis recevra Paris le 8 octobre et se rendra à Nîmes le 21 octobre.