Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Les petites confidences du coach André Sa avant son départ d'Istres Provence Volley

  • Sports
  • 13/06/2022 à 17h00
  • 01:36
Les petites confidences du coach André Sa avant son départ d'Istres Provence Volley

1/3

Les petites confidences du coach André Sa avant son départ d'Istres Provence Volley

Les petites confidences du coach André Sa avant son départ d'Istres Provence Volley

2/3

Les petites confidences du coach André Sa avant son départ d'Istres Provence Volley

Les petites confidences du coach André Sa avant son départ d'Istres Provence Volley

3/3

Les petites confidences du coach André Sa avant son départ d'Istres Provence Volley

J. Darras J. Darras
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Coup de cœur, coup de gueule, moments forts et moments tristes, le coach André Sa se confie une dernière fois avant son départ d'Istres Provence Volley avec plein d'anecdotes pour nous dévoiler les histoires marquantes de ses 6 années passées à Istres.

 Interview maritima: les confidences du coach André Sa avant son départ d'Istres Provence Volley

Après avoir pris l'accent portugais pendant 6 années, Istres Provence Volley va basculer à l'Italien la saison prochaine. Matteo Pentassuglia va succéder à André Sa et il aura la lourde tache de remplacer un coach qui a marqué l'histoire d'Istres avec notamment une montée en Ligue A, un succès en Coupe de France fédérale et une finale en Coupe de France pro.

Avant son départ pour Nancy (LAF) nous avons demandé à André Sa de nous parler des moments qui l'ont le plus marqué pendant son séjour en Provence.

Ca va de l'anecdote avec le manager de l’équipe Gilberto Mastrodicasa, "spécialiste du GPS et qui a toujours raison".... à la "folie" de Sherylin Bashorun et Annayka Legros, deux "personnages avec qui on rigole toujours". Le coach nous parle aussi des moments les plus forts, "mon premier jour et celui de mon départ m'ont particulièrement touché",... de sa philosophie "de laisser le club mieux que quand je le trouve. Là je suis arrivé dans un club sans énergie et aujourd'hui je sens les gens motivés, je sens que tout le monde est dans le même bateau. Je vois un club avec une réputation différente et plus préparé. Et je suis fier d'avoir été ce moteur."

André Sa évoque aussi son plus grand coup de colère "quand un entraineur adverse m'a insulté en portugais, ça m'a fait sortir du match"... et le moment le plus triste "quand on a loupé la montée il y a trois saisons, ça m'a fait tomber par terre".

 

Retrouvez tout ça en vidéo dans l'interview d'André Sa qui répond à JM Darras.