Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

L'Istréen Ismaël Fajry vise le titre de champion du monde en muay thaï

  • Sports
  • 23/11/2021 à 12h03
  • 02:15
L'Istréen Ismael Fajry Championnat du monde IFMA muay thai

1/1

L'Istréen Ismael Fajry Championnat du monde IFMA muay thai

J. Darras J. Darras
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Agé de 19 ans, l'Istréen Ismaël Fajry va tenter de devenir champion du monde Espoir en muay thaï. Pour ça il va devoir s'imposer en Thaïlande, le pays où ce sport est roi.

Il va se rendre dès demain dans le pays ou le Muay Thaï* est roi, la Thaïlande, avec un objectif devenir champion du monde en battant notamment les spécialistes locaux. Deux ans après avoir disputé les championnats du monde "juniors" à Antalya (Turquie), l'Istréen Ismaël Fajry prend cette fois la direction de Bangkok pour disputer les championnats du monde IFMA Espoir. 

"Je vise tout simplement le titre" nous a confié avant son départ le sportif également étudiant en kiné à Bruxelles depuis 2 ans. Je veux être champion du monde. Il va y avoir plusieurs combats sur plusieurs jours c'est une compétition très compliquée physiquement et mentalement car tous les boxeurs sont prêts. Je vais notamment devoir battre les Thaïlandais qui sont vraiment de bons boxeurs et ceux des pays de l'Est, comme la Russie, l'Ukraine, la Hongrie, qui sortent du lot. Ca va se jouer sur des détails. Le mental va être déterminant mais je suis déterminé! Je suis bien!"

Il y a deux ans son parcours s'était arrêté prématurément en 8e de finale mais depuis l'Istréen a acquis de l'expérience en s'entrainant non seulement à la Vallon Team en Belgique mais aussi dans son club de toujours le Gym Yaz à Istres créé par Yaz Boussaha, champion d'Europe 2017 de muay thaï. "Franchement on s'occupe bien de moi. Mes deux coachs sont en contact et tout se passe super bien".

Ismaël Fajry va partir en Thaïlande avec l'équipe de France Espoirs. "J'ai de la chance. Comme je suis déjà parti avec la sélection j'y ai maintenant des amis. On est un peu comme une famille, on s'entraide et on rigole". Ismaël sait qu'il pourra s'appuyer sur ses coéquipiers mais qu'il recevra aussi beaucoup de soutien à distance, de sa famille, ses amis. "Ca fait plaisir, à chaque combat, ils sont tous derrière moi. Ca me donne beaucoup de force et de détermination".

A 19 ans, Ismaël Fajry compte déjà plusieurs beaux titres : vice champion d'Europe a Minsk en 2020, champion de France 2018 junior en moins de 57kg et vice-champion de France en K1. On saura donc début décembre s'il réussi la grande performance d'ajouter un titre mondial en plus à son palmarès.

 

*A la différence du kickboxing, qui est une boxe avec poings et pieds, et du K1 où sont ajoutés les genoux, la boxe thaïlandaise ou muay thaï s'intensifie en rajoutant coudes, corps à corps et projection au sol.

 

 

(crédit photo D. Cigliano)