Temps forts

Istres Provence Handball : "l'arrêt du championnat, une sage décision" pour Gilles Derot

  • Sports
  • 15/04/2020 à 16h49
  • 01:56
Gilles Derot coach Istres Provence Handball

1/1

Gilles Derot coach Istres Provence Handball

J. Darras J. Darras
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Gilles Derot l'entraineur d'Istres Provence Handball fait le point sur l'arrêt du championnat de Lidl Starligue et sur la saison prochaine.

 Gilles Derot coach Istres Provence Handball sur l'arrêt du championnat

La LNH a officialisé hier l'arrêt définitif de la saison du handball professionnel en raison de la crise du Covid-19. Fini donc la Lidl Starligue. Istres 11e au classement est maintenu. Il n'y a d'ailleurs pas de relégation puisque la D1 passera la saison prochaine de 14 à 16 avec les montées de Cesson et Limoges

 

L'entraineur d'Istres Provence Handball Gilles Derot est intervenu ce matin sur maritima radio :

 

"On a des contacts régulièrement avec les joueurs, dans l’ensemble ça se passe bien. Les joueurs étrangers sont rentrés dans leur pays et les Français dans leur famille."

 

"Dans ces temps irréels, le hand n’était pas la préoccupation première. Je suis plus préoccupé par ce qui se passe dans le pays et dans le monde".

 

"On s'y attendait à cet arrêt du championnat. C’est une sage décision. C’est la santé qui est primordial. On voyait mal comment reprendre dans la situation actuelle. Jouer à huis clôt n'aurait pas été une solution".

 

"On est compétiteur et on n’était qu'à deux points du 7e je crois. On pouvait avoir une réussite totale cette année donc on voulait mener à bout de notre projet. Mais c’est une satisfaction de rester en Elite".

 

"Pour nous passer de 14 à 16 en championnat ce n’est pas plus compliqué. C’est une bonne chose pour le hand. On aura deux matchs de plus à domicile.  On sait qu'on est une équipe qui joue le maintien ça sera deux équipes de plus à notre niveau. Donc ça fera un championnat plus intéressant pour nous".

 

"On ne sait pas quand on reprendra le championnat... fin août? Septembre? Octobre? mais on sait que ça redonnera beaucoup de plaisir aux supporters".

 

"Ce qui me chagrine c'est que les départs des joueurs se feront sans se voir, sans les remercier."

 

"On se penche bien sur déjà sur le recrutement même si les temps sont compliqués. On doit se projeter vers l'avenir. Les situations économiques font plus réfléchir. On fera avec les moyens. Les joueurs devront faire des efforts, les clubs aussi, tout le monde, pour essayer de se relever."

 

 

Retrouvez ci-dessus l'interview complète de Gilles Derot au micro de Sergio

 

 (photos François Delena)