Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Fos Provence Basket: l'hymne à la joie contre la Chorale de Roanne

  • Sports
  • 10/05/2022 à 21h42
  • 03:20
Fos Provence Basket Roanne

1/1

Fos Provence Basket Roanne

J. Darras J. Darras
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Du show sur le terrain, du très chaud dans les tribunes de la "Fournaise". Les basketteurs de Fos ont remporté un match crucial pour le maintien contre Roanne 100/84. Les BYers, qui sortent de la zone de relégation, ont maintenant leur destin entre les mains.

 Au micro maritima: Allan Dokossi après la victoire de Fos Provence Basket contre Roanne
 Au micro maritima: Clément Cavallo après la défaite de Roanne à Fos
 Images maritima: la détermination de Fos contre Roanne illustrée par ce panier
 Images maritima: la fin du match Fos Provence Basket Roanne

Fos n'est pas mort! Fos est même bien vivant et va pouvoir jouer son maintien en Betclic Elite lors de la dernière journée mardi prochain. Le public se souviendra surement longtemps de cette soirée où les BYers ont dominé avec la manière (100/84) une équipe de Roanne déjà sauvée mais qui n'est absolument pas venue en touriste. Dans le même temps Orléans a perdu au buzzer contre la lanterne rouge Chalôns-Reims (110/111, a.p). Conséquence immédiate Fos sort de la zone de relégation et a désormais son destin entre les mains. Un succès mardi au Portel ou une défaite d'Orléans à Gravelines et le FPB restera en Betclic Elite la saison prochaine!

Grosse ambiance dans une Halle des Sports Parsemain pleine à craquer

Les supporters ont joué le jeu pour cette der de la saison. Ils sont venus en grande partie vêtus de jaune pour soutenir les BYers dans leur opération maintien. Dans une Halle des Sports Parsemain à guichets fermés (1500 spectateurs), Roanne a démarré fort (2/7, 2e) mais deux dunks consécutifs de Bodian Massa et DJ Stephens ont immédiatement fait monter la température de la Fournaise. Et le match s'est emballé, la Chorale restant devant grâce à sa réussite aux tirs à longue distance (13/15, 5e). Portés par un jeu très spectaculaire, à l'image de la claquette et des layup d'Allan Dokossi, les BYers ont réussi à basculer en tête (19/18, 7e) même si Roanne a repris les devants à la fin du 1er quart temps (21/23, 10e).

Le match est resté extrêmement indécis (29/29, 13e; 34/33, 15e) avec un Deishuan Booker déjà très précieux pour Fos (14 points, 5 rebonds). Malgré quelques balles perdues et du déchet dans les tirs, les hommes de Rémi Giuitta ont commencé à prendre un léger ascendant (40/34, 18e) même si Roanne est revenu au buzzer (47/46, 20e).

Au retour des vestiaires les Fosséens ont plusieurs occasions de se donner de l'air, à chaque fois les visiteurs sont bien revenus (56/53, 25e). Mais leur détermination, leurs efforts défensifs et leur talent offensif ont fini par payer (62/53, 27e; 73/64, 30e). Pas suffisamment car encore une fois la Chorale s'est bien accroché en passant un 0/7 à Fos (73/71, 32e). Ca n'a pas fait douter les Provençaux qui ont repris leur distance (83/74, 35e). Jusqu'au bout la Chorale a essayé de se montrer menaçante (86/82, 37e). Mais le public a pu respirer en fin de match (93/84, 38e). Score final 100/84.

 

Retrouvez en vidéo la réaction du Fosséen Allan Dokossi et de Clément Carvallo, capitaine de Roanne et ex Byers, au micro de JM Darras.

On vous propose aussi en vidéo un panier illustrant toute la détermination de Fos ce soir et la joie au coup de sifflet final.

 

Le coup de colère du coach de Roanne contre l'arbitrage est à retrouver ici.

La satisfaction du coach de Fos Rémi Giuitta est ici.

 

Coté stats Booker (MVP) termine avec 30 points, 6 rebonds, 8 passes décisives et 36 en eval. Kromah avec 23 points et 19 en eval, Stephens avec 15 points, 10 rebonds et 21 en eval. A Roanne, Jackson et March ont inscrit 17 points, Berhanemeskel 16 points.

Lors de la dernière journée de la saison. Fos ira au Portel mardi 17 mai. Le maintien se jouera entre Paris, Orléans et Fos

Au classement Paris (15e), qui a chuté ce soir contre Limoges 70/85, est à 12 victoires, Fos (16e) a 11 victoires et Orléans (17e) 11 victoires également. En cas d'égalité avec Paris ou avec Orléans, Fos a l'avantage du goal average particulier.

A noter que grâce à son succès sur le fil à Bourg en Bresse, Le Portel (14e avec 13 victoires) est désormais sauvé.