Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Fos Provence Basket - Nanterre: le coup de fatigue

  • Sports
  • 08/04/2022 à 21h40
  • 02:53
Fos Provence Basket - Nanterre: le coup de fatigue

1/2

Fos Provence Basket - Nanterre: le coup de fatigue

Fos Provence Basket - Nanterre: le coup de fatigue

2/2

Fos Provence Basket - Nanterre: le coup de fatigue

J. Darras J. Darras
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

C'était trop difficile ce soir pour des basketteurs de Fos privés de Kromah et fatigués de l'enchainement des matchs intenses en avril. Malgré le soutien de 1500 spectateurs, dans une rencontre encore une fois à guichets fermés, les Byers ont chuté 82/101 chez eux face à une belle équipe de Nanterre.

 Au micro maritima: Edouard Choquet après la défaite de Fos contre Nanterre
 Au micro maritima: Rémi Giuitta après la défaite de Fos Provence Basket contre Nanterre
 Au micro maritima: Pascal Donnadieu après la victoire de Nanterre 92 à Fos
 Au micro maritima: Bastien Pinault après la victoire de Nanterre 92 à Fos

Un seul être vous manque ... Privé au tout dernier moment de son All Star Lasan Kromah, en raison d'une douleur au genou, Fos Provence Basket a directement commencé la soirée avec une tuile. Difficile de se passer du 3e meilleur marqueur du championnat (18 points en moyenne). Difficile aussi de perdre une rotation supplémentaire surtout quand le club vient d'enchainer des très grosses prestations rapprochées. Et le contrecoup physique vu ce soir n'est pas illogique. Même si DJ Stephens et Deishuan Dooker se sont démenés avec 19 points chacun, les BYers ont vécu une soirée compliquée face à une belle équipe de Nanterre qui lutte pour se qualifier en play-offs. "C'était le match de trop" a tout simplement résumé Rémi Giuitta.

Dans la lignée de ses beaux matchs réalisés contre Dijon, Le Mans et Levallois, les BYers ont pourtant assez bien entamé la partie. Dunk de Massa, shoot en extension de Diggs, 3 points de Mipoka,... La Halle Parsemain encore une fois pleine à craquer s'est rapidement régalée (9/6, 4e). Mais dans ce premier quart temps intense, Senglin a réussi deux trois points et Nanterre a enchainé 13 points pour prendre une première avance (14/23, 8e). Avec 9 points consécutifs à eux deux, Stephens et Mockevicius se sont chargés de remettre Fos a égalité (23/23, 9e) même si les Nanterriens ont repris l'avantage in extremis (23/25, 10e).

Bien moins fringants dans le 2e quart temps, les BYers ont continué de courir après le score. Nanterre a vite refait le break face à un hôte moins dangereux devant et en grande difficulté derrière (31/41, 15e). Booker a bien réussi quelques fois à s'infiltrer au cœur de la défense adverse mais ça n'a pas inversé la domination francilienne qui n'a perdu qu'un seul ballon en 20 minutes contre 7 pour Fos (36/47, 17e; 43/55, 20e).

Il y a bien eu un léger sursaut de Fos au retour des vestiaires (48/55, 22e) mais dans la foulée Nanterre 92 a recreusé l'écart en tentant très souvent, et avec réussite, sa chance à longue distance (52/69, 26e; 57/80, 30e). Pas de suspense dans le dernier quart temps, d'abord pauvre en paniers (62/82, 34e). Les Byers parfois malheureux, parfois malchanceux, parfois maladroits dans leurs tentatives n'ont pas réussi un inespéré come-back. Score final 82/101. Nanterre a pris sa revanche après avoir perdu le match aller chez lui 74/85. "On a joué sérieusement et on a bien stoppé cette équipe de Fos", a réagi le Nanterrien Bastien Pinault. "Maintenant que le match est fini je vais être le premier supporter pour que Fos se maintienne, car j'ai beaucoup d'admiration pour le travail de Rémi Giuitta" a tenu a déclarer le coach de Nanterre Pascal Donnadieu.

 

Retrouvez en vidéo toutes les réactions recueillies en conférence de presse: Bastien Pinault et Pascal Donnadieu pour Nanterre, Edouard Choquet et Rémi Giuitta pour Fos au micro de JM Darras

 

A venir un calendrier encore bien chargé pour Fos, toujours relégable, qui ira à Paris (14e) mardi 12, recevra Gravelines (12e) vendredi prochain (à Fos) et Limoges (7e) le mardi 19 (à Marseille), puis ira à Monaco (2e) le 24.