Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Fos Provence Basket frustré par sa défaite contre Strasbourg

  • Sports
  • 11/03/2022 à 22h00
  • 03:25
Fos Provence Basket Strasbourg

1/1

Fos Provence Basket Strasbourg

J. Darras J. Darras
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Les Byers frustrés car ils méritaient mieux ce soir face à la SIG. Les basketteurs de Fos ont longtemps malmené Strasbourg mais ils ont fini par lâcher prise (64/71) encore une fois pénalisés par leurs trous d'air.

 Au micro maritima: Jean-Michel Mipoka après la défaite de Fos contre Strasbourg
 Au micro maritima: Jean-Baptiste Maille après la victoire de la SIG à Fos
 Au micro maritima: Rémi Giuitta après la défaite de Fos contre Strasbourg

Toujours lanterne rouge, Fos a prouvé encore une fois qu'il a toute sa place en Betclic Elite même si ses efforts n'ont pas payé lors de cette 22e journée. Cette défaite face à Strasbourg laisse des regrets car le FPB n'était pas si loin d'un exploit et "avait vraiment l'opportunité de gagner" même s'il a eu "beaucoup trop de déchets et a manqué de maitrise", comme l'a reconnu le coach Rémi Giuitta. "Si on se bat comme ça à tous les matchs ça va bien finir par sourire!"

Mais quelle ambiance ce soir. Et quelle bonne idée de distribuer des "clap clap" aux spectateurs. Ces éventails ont resonné tout le long du match dans une Halle Parsemain à guichets fermés. Au diapason, les BYers surchauffés ont parfaitement lancé leur rencontre (9/0, 3e) avec un Jamar Diggs à la baguette (5 points). En panne d'adresse, la SIG  -qui a disputé un match de Ligue des Champions mardi face à Vilnius- a du attendre 3mn30 pour mettre son premier panier. Mais, dans la foulée, les Alsaciens ont su mettre la pression sur les Provençaux (12/9, 5e). Fos a quand même gardé la tête jusqu'à la fin du quart temps (18/12, 10e) et le public a pu applaudir les tous premiers points sur le parquet fosséen des deux dernières recrues, Mockevicius et Booker.

Sous l'impulsion d'un super Cavalière (13 points), les Strasbourgeois ont rapidement pris les devants dans le 2e quart (20/21, 12e) mais derrière aucune équipe n'a réellement pris l'ascendant jusqu'à la pause (24/21, 14e; 24/29, 16e; 29/29, 17e; 37/34, 20e).

"On a des trous d'air incompréhensible"

Au retour des vestiaires, Allan Dokossi a mis le feu à Parsemain avec deux dunks ravageurs. Agressifs sur le porteur du ballon, les BYers ont aussi multiplié les interceptions judicieuses (45/34, 22e). Mais Strasbourg s'est une nouvelle fois bien ressaisi en infligeant un 0/13 à Fos (45/47, 27e).

A égalité parfaite à 10 minutes de la fin (51/51, 30e), la SIG a su accélérer au bon moment (51/59, 31e) et n'a plus lâché prise (54/63, 35e; 59/68, 38e). Poussé par le public, Fos a tenté de belle manière un ultime retour (64/68, 39e). Les 1500 spectateurs ont espéré un exploit mais c'est bien Strasbourg qui a eu le dernier mot (64/71). Les BYers peuvent regretter leur grand nombre de balles perdues (25 contre 11).

"C'est frustrant car on ne passe pas très loin encore une fois. Il faut être capable de gagner la moitié des matchs qu'on peut gagner, a estimé Jean-Michel Mipoka en conférence de presse. On a des trous d'air incompréhensible. C'est symptomatique de notre saison. Ca devient de plus en plus compliqué mais on ne peut pas se permettre de baisser les bras."

"On savait que ça serait très difficile ici, ils ont été intenses et agressifs en début de match mais après on s'est remis à l'endroit et on a installé notre jeu. On retiendra la victoire" a analysé le meneur strasbourgeois Jean-Baptiste Maille, ancien Fosséen (2015/17). A titre personnel j'étais très content de revenir ici et de revoir les gens, la salle. Si j'en suis là c'est aussi parce que Fos m'a fait confiance".

 

Retrouvez en vidéo les réactions de Jean-Michel Mipoka, Rémi Giuitta et Jean-Baptiste Maille.

 

Diggs termine avec 13 points, 12 points pour Booker, Mipoka et Dokossi (et 11 rebonds et 22 en eval pour ce dernier), 9 points et 9 rebonds pour Massa. Le Strasbourgeois Taylor Kameron a été désigné MVP (11 points, 6 passes décisives, 16 en eval)

 

Fos ira à l'ASVEL le 20 mars puis recevra Dijon le 29 au Palais des Sports de Marseille. Entre les deux les BYers joueront le 26 mars leur 1/4 de finale de Coupe de France face à Pau lors du Top 8 (1/4 et 1/2) organisé à l'Arena Loire de Trélazé. 

 

A noter que ce soir Fos était finalement privé de Lasan Kromah, qui a du partir au Liberia suite à un problème familial.