Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Le Pays d'Aix Venelles Volley veut sa 2e coupe de France

  • Sports
  • 20/09/2020 à 09h27
  • 03:13
Le Pays d'Aix Venelles Volley veut sa 2e coupe de France

1/1

Le Pays d'Aix Venelles Volley veut sa 2e coupe de France

J. Darras J. Darras
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Aix-Venelles va affronter à 18h Le Cannet en finale de la Coupe de France féminine de volley. Le PAVVB a dominé hier Mulhouse 3/0 en demie. Hôte du Final Four de la Coupe de France, le RC Cannes s’est de son côté incliné en demi-finale contre Le Cannet au terme d’un match fou (2-3).

Pays d’Aix Venelles va disputer une nouvelle finale de Coupe de France ! Trois ans après son premier titre majeur, le PAVVB va tenter de soulever un nouveau trophée, dimanche, à Cannes. En ouverture du Final Four de la Coupe de France 2019-2020, les ReBelles ont dominé Mulhouse (3-0), samedi après-midi, lors de la première demi-finale.

Les joueuses d’Alessandro Orefice ont globalement maîtrisé cette rencontre, même si le premier set a été très serré (8-8, 12-12, 16-16, 23-23…). Les Aixoises ont fait la différence sur un bloc gagnant en toute fin de premier acte (26-24), avant de faire la course en tête pendant toute la deuxième manche, sur leur lancée (6-3, 14-10, 18-11, 25-20). Dos au mur, les Alsaciennes ont continué à résister dans le troisième set, où elles ont compté jusqu’à trois points de retard (18-15), avant de recoller (22-22).

Mais avec deux nouveaux blocs gagnants, le PAVVB s’est procuré deux balles de match, et la deuxième sera la bonne pour les Provençales. Fatou Diouck a terminé meilleure scoreuse de son équipe avec 13 points, alors que la marque a été bien répartie, puisque trois autres joueuses terminent avec 9 unités au compteur (Olga Trach, Laura Künzler, Amanda Coneo), et il ne faut surtout pas oublier les 5 blocs gagnants de la centrale Myriam Kloster, ancienne MVP du championnat. Côté alsacien, les efforts de Laëtitia Moma-Bassoko (14 pts) et de l'internationale française Helena Cazaute (12 pts) ont été vains.
Vainqueur en trois sets (26-24, 25-20, 25-23), Venelles affrontera le Volero Le Cannet dimanche pour une finale qui s’annonce très ouverte.

 

L'autre demie entre Le Cannet et Cannes renversante

Le Volero Le Cannet a remporté une demi-finale d’un suspense incroyable, samedi soir, face au RC Cannes (3-2). Hôtes de ce Final Four de la Coupe de France, les Cannoises évoluaient pourtant à domicile, dans leur Palais des Victoires, mais elles ont dû s’incliner face à leurs voisines cannetannes, qui ont rappelé pourquoi elles étaient restées invaincues sur le début de l’année 2020, avant l’arrêt des compétitions en raison de la crise sanitaire.

Cette deuxième demi-finale de la Coupe de France 2019-2020 avait pourtant bien débuté pour Cannes, qui visait ce week-end une 21e victoire dans cette épreuve. Les joueuses de Filippo Schiavo ont en effet remporté la première manche (25-23), grâce notamment aux efforts de la recrue américaine Micaya White, qui a inscrit 9 de ses 19 points dans ce set initial.

Mais Le Cannet, mené 13-10 dans le deuxième acte, a réussi à renverser la vapeur en infligeant un 11-4 à son adversaire, afin de recoller à une manche partout (25-22). Le Racing a repris la main dans le troisième set, bouclé sur une attaque de Carly DeHoog (25-23). Mais le Volero n’a rien voulu céder, et après avoir encaissé un 6-0 pour se retrouver dos au mur (de 19-16 à 19-22), les protégées de Lorenzo Micelli ont répliqué par… un 6-0 pour arracher le tie-break (25-22).

Après un tel scénario, ce cinquième set ne pouvait être que renversant lui aussi. Le Cannet a créé le premier écart (11-8), mais c’est Cannes qui a eu les deux premières balles de match. Et c’est donc Le Volero, après une fin de match irrespirable (17-15), qui a décroché son billet pour la quatrième finale de Coupe de France de son histoire. Aleksandra Georgieva (16 pts), Sara Sakradzija (16 pts) et leurs coéquipières devront bien récupérer après ce match de près de 3 heures avant de défier Venelles, dimanche (18 heures), en finale.

 

(communiqué et photo ffvb)